To-eat list Genève

Quelques adresses en vrac « valeurs sûres » qu’on aime bien sur Genève pour lesquelles on a déjà écrit des critiques et qui sont celles qu’on recommande très souvent pour leur côté « facile »/ « plait au plus grand nombre »:

  • Berger & De Faletans : à mon sens le meilleur pâtissier/boulanger de Genève, top pour le petit-déjeuner, le déj ou le goûter. A toute heure, quoi. J’y allais tous les jours étant étudiante (Unimail est tout proche). Note subjective: 20/20
  • Mr & Mrs Renou, un MOF et sa femme hypra-gentils dans une pâtisserie-chocolaterie très design. Ils viennent de mettre une terrasse et d’ouvrir L’Ecole. Note subjective: 19/20
  • Au Coeur de la Côte à Vinzel: les meilleurs malakoffs avec ceux d’Au Bon Vin à Chardonne qu’on ait mangé à ce jour, tout simplement. Et en plus ils servent non-stop…;-) Note subjective: 19/20
  • Nagomi-San,nos ramen préférés à Genève à ce jour. Notes subjectives: 19/20
  • La Maison d’Asie, notre viêt préféré à Genève au très bon rapport qualité-prix. Note subjective: 18/20
  • Café d’Avusy – Chez Casa, pour sa célèbre chasse. Note subjective: 18/20
  • La Fabbrica Pasta, peut-être notre italien de poche préféré, pour ses pâtes maison. Note subjective: 17/20
  • Le Bologne, bistronomique au doux rapport qualité/quantité/prix. Note subjective: 17/20
  • Bombar, le petit frère du Bologne en version bar-bistrot bien bonnard. Note subjective: 16/20
  • Bao Steam Kitchen, pour ses dim sum, son ambiance stylée et son service super gentil. Note subjective: 16/20
  • Soï – Thaï Canteen, un thaï très stylé aux Pâquis avec une ambiance vivante. Note subjective: 15/20
  • Le Cottage Café : très sympa pour la terrasse, bonnes tapas avec des touches orientales, thé froid maison. Note subjective: 15/20
  • Spice of India: ça ne paie pas de mine, la déco est un peu kitsch (gris et fuchsia) mais les plats sont vraiment bons et pas chers. Note subjective: 15/20
  • Ta Cave, pour l’apéro et la bonne charcut’. Note subjective: 14/20

Et d’autres pour lesquelles on n’a pas encore eu le temps d’écrire de critiques:

  • Côté fourneaux de la Fondation Ensemble (en faveur des personnes avec une déficience intellectuelle), une arcade-boutique lumineuse où on peut acheter des plats à l’emporter le midi qui sont préparés et servis par des adolescents en formation. On est absolument fan de ce concept solidaire qui mériterait d’être mieux connu. Cela fait longtemps qu’on y est pas passé mais dans nos souvenirs les plats étaient bons et bien généreux avec des prix doux (10-12 CHF). Note subjective: hors catégorie car c’est le coeur qui parle.
  • Le Bayview (1*), innovant, délicat, surprenant comme on les aime. Cadre d’hôtel un poil froid. Note subjective: 17/20*
  • Le Chat Botté (1*), élégant, précis, avec d’excellents pains feuilletés à la tomate et une jolie terrasse (mais un peu bruyante). Note subjective: 17/20*
  • Le Thé : toujours plein, service pas top mais c’est très bon : la patronne viêtnamienne d’origine chinoise (sauf erreur) fait tous les dumplings maison – les brioches à la viandes ou aux graines lotus sont excellentes, raviolis, crêpes, etc. aussi. Mieux vaut réserver tard car elle fait plusieurs services donc ceux qui y vont à 19h30 se font pousser vers la sortie à 20h-30-21h pour les clients d’après. Note subjective: 17/20*
  • Katrépices : bistonomique moderne, très bon et soigné, jolie terrasse et cadre dynamique. Note subjective: 17/20*
  • Le Flacon à Carouge (1*) : super rapport qualité prix, le menu doit être à 60-70.- de tête. Note subjective 17/20*
  • Le Pachacamac: très bonne cuisine péruvienne un peu revisitée, cadre moderne, les plats bien réalisés mais prix pas très doux. Note subjective: 16/20*
  • Boléro Bistro à Versoix, bistronomique à prix doux dans un cadre contemporain. Note subjective: 16/20*
  • The Hamburger Foundation, nos burgers préférés à ce jour. Note subjective: 16/20*
  • Izumi, le japonais du Four Seasons des Bergues, délicat et cher, avec une terrasse-toit sympathique en cas de table vers les bords. L’hiver, les tables sont à l’intérieur et cela a moins de charme. Note subjective: 15/20*
  • Le Mékong : boui-boui viêtnamien à prix doux. Note subjective: 15/20*
  • Le Remor : café à la française ouvert tous les jours, pratique à toute heure. Note subjective: 15/20*
  • Le Kampai : même Cheffe que le Pachacamac mais cadre plus trendy, toujours plein, très bons cocktails et cuisine nikkei, prix pas très doux cependant. Note subjective: 15/20*
  • Chez Philippe : brasserie sport-chic de Philippe Chevrier, valeur sûre en centre-ville et pour des business lunches. Note subjective: 15/20*
  • Arlecchino, vers le Jet d’Eau : pour les glaces (miel et marron glacé excellentes). Note subjective: 16/20*
  • Le Qu’importe à Carouge : pour un verre, avec des nouvelles tapas (pas encore testées) du Flacon, le 1* à côté. Note subjective 15/20*
  • La Brasserie du Parc des Eaux-Vives : chic, pour la terrasse et la vue plongeante sur le lac. Note subjective: 15/20*
  • Le Gruyérien : pour la fondue (les malakoffs sont eux corrects mais pas marquants). Note subjective: 15/20*
  • Via Roma à Carouge : pour ses pâtes au homard. Note subjective: 15/20*
  • Le Cheval Blanc à Carouge : terrasse sympa pour manger ou boire un verre, bon brunch. Note subjective: 14/20*
  • Café Papon : pour les spécialités genevoises et la terrasse sur la promenade de la Treille. Note subjective: 14/20*
  • Brasserie Lipp : brasserie française ouverte tous les jours avec notamment des fruits de mer, valeur sûre pour des business lunches. Note subjective: 14/20*
  • Le Parc des Bastions : pour le cadre Art Nouveau et la terrasse plus que pour la nourriture qui ne casse pas des briques dans notre souvenir. Note subjective: 13/20*

 

*: note à affiner quand on y retournera, ou critique en cours d’écriture