Critiques

Katrépices (Genève)

Cours de cuisine, bistrot, bar à vin aux tapas stylées: Katrépices, c’est un doux mélange de tout cela, avec en bonus une ambiance vivante et un service sympa. Et c’est aussi notre adresse bistronomique préférée à Genève du coup!

Il y a quelques années de cela, on avait découvert ce lieu à l’esprit contemporain lors d’un cours de cuisine/team building au top, avant d’y retourner à midi avec un Comparse habitué des lieux ou le soir pour l’apéro en terrasse.

Le midi, on peut y prendre des formules intéressantes avec entrée + plat ou plat + dessert à 35 CHF (choix entre 2 options à chaque fois); sinon il y a toujours la carte. Concentrée mais diablement efficace dans sa variété, elle comporte 4 entrées, 4 plats et 4 desserts.

Le soir, en plus des plats à la carte, un beau choix de tapas élaborées est proposé. Cela fait longtemps qu’on n’en a pas mangées mais on en garde un impressionnant souvenir: l’assortiment de tapas est présenté sous formes de bouchées servies sur une lamelle de tonneau à vin. Il fait donc son petit effet visuel en plus d’être trèèèès bon. Un autre clin d’oeil au monde vinicole se retrouve d’ailleurs dans la déco qui surplombe les tables hautes vers le bar: les cercles de bois proviennent également de tonneaux de vin.

Un midi récent, on y a pris:

  • une mousse de poireau en amuse-bouche, servie avec une fine tranche de pain frite juste excellente
  • les mini-malakoffs, rebibes graphiques de pata negra et mesclun aux fruits rouges (21 CHF), canonnissimes et crousti-moelleux. Un MUST, clairement! On voit rarement des malakoffs servis de façon stylée, en plus.
  • la terrine de lapin, sauce vierge artichauts et olives taggiasche (18 CHF). Très fraîche et juteuse, bien plaisante et pleine de peps.
  • la dorade royale (35 CHF), rougail de kaffir et chips de banane plantain bien croustillantes. Poisson parfaitement cuit avec une peau croustillante, très bon.
  • le porc ibérique en suggestion du jour, servi avec une belle purée de petits pois, des olives taggiasche et de fines frites maison (35 CHF). Plat goûteux et généreux, avec une viande bien tendre.
  • une compotée à la rhubarbe, chantilly vanille et financier (12 CHF), pas mal, avec une crème ultra-légère très gourmande. Le  financier aurait été meilleur servi tiède, pour plus de moelleux.
  • un café gourmand (12 CHF) avec un trio de desserts: un mini-brownie, une mousse de fruit sertie d’une meringue et d’un coulis et de tête une sorte de cake orange à la courge avec de la crème chantilly sur le dessus.

Avant de partir, le p’tit verre de rhum arrangé maison au fruit de la passion passe assez bien.

Est-ce qu’on y retournera? Carrément, pour retester notamment le sublime assortiment de tapas en terrasse lors des beaux jours.

Note subjective: 17/20 (20/20 pour les mini-malakoffs)


Katrépices
1, place de la Synagogue
1204 Genève
Suisse
+41 22 311 44 11
www.katrepices.com

Visite: vendredi 5 avril 2019 – 12h30 – env. 65 CHF / 57 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*