Billets culinaires

L’Agape (Genève)

Ouvert en juin 2019, ce nouveau bistronomique à l’accueil jeune et charmant propose une carte de saison concise et efficace, dans un cadre vintage-stylé très agréable.

Après avoir été celle d’un bistrot niçois, la déco a pris des couleurs et de l’élégance avec ses murs bleu canard, ses banquettes toujours en bois et le lustre maison à base de casseroles de cuivre. Dans une salle quasi-pleine ce vendredi d’octobre 2019, la clientèle était variée et l’ambiance détendue. Le service était quant à lui hautement gentil et prévenant (mention spéciale pour la carafe d’eau servie d’office, si rare!).

La carte changeant au fil des saisons, on a eu droit aux nouveautés automnales. Il faut compter 14-16 CHF pour une entrée, 26-48 CHF pour un plat et 10-11 CHF pour le dessert, avec à chaque fois 4 options à choix. Cela donne des prix plus doux que d’autres bistronomiques du coin, surtout pour les entrées et desserts (Le Bologne, le Lexique, Katrépices). A la lecture des intitulés, on pourrait juste être tenté d’imaginer un peu plus d’originalité ou de folie dans les assiettes (qui viendra peut-être avec le temps).

Un soir, on y a goûté: 

  • le duo de croustillants de quinoa (pâte filo, quinoa, chou-fleur, poire, noisettes & ricotta, 14 CHF), soit de gourmands chaussons bien assaisonnés accompagnés d’une coquette saladine à la poire. On ne court habituellement pas après le quinoa malgré qu’il soit en vogue, mais là il se fondait dans un ensemble gourmand.
  • la tarte fine de rouget (16 CHF, base de pâte feuilletée, confit d’oignons, filets de rouget & beurre tomaté), très bonne et bien équilibrée en termes de textures et saveurs.
  • le pavé de turbot tendrement cuit, légumes rôtis & arancini (36 CHF). On avoue, on a choisi ce plat juste pour l’accompagnement, et on n’a pas été déçu: l’arancini (aux cèpes sauf erreur) était excellent, au top du crousti-moelleux.
  • le tournedos Rossini (46 CHF), composé d’un filet de bœuf 160gr, de pain de mie toasté, foie gras poêlé, mini légumes, chips de patate douce et pommes grenailles. La cuisson de la viande était également tip top.
  • le baba au rhum, crème fouettée, crème de marrons & éclats de châtaignes (11 CHF), très chic avec sa décoration de chocolat blanc. Tous les desserts étaient élégants, mais celui-ci nous a particulièrement fait de l’oeil. Les éclats nous ont juste semblé un peu durs, alors que l’ensemble était majoritairement doux et moelleux, mais c’est un détail.
  • la brioche perdue, marmelade de mandarine & glace au yaourt (11 CHF), plaisante également
  • la crème brûlée au brownie (11 CHF), un dessert peu habituel qui malgré une crème un poil trop cuite à notre goût était vraiment délicieuse. Les mini-brownies sont de haut niveau!

Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus, on leur conseille cet article du GaultMillau (qui date de l’été).

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester leur prochaine carte (et la jolie terrasse quand il refera beau).

Note subjective: 15/20

PS: merci au Comparse Irwin pour certaines photos 😉


L’Agape
11, rue Caroline
1227 Les Acacias
Suisse
+41 22 343 12 98
www.lagape.ch
Instagram: @lagape_geneve
Facebook: @lagapegeneve

Visite: vendredi 4 octobre 2019 – 20h – env. 75 CHF / 65 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*