Billets culinaires

Sushizen – Ramen Bar & Sushi (Lausanne)

[Ouvert pour la vente à l’emporter de 11h-14h30 et 17h30-20h et via UberEats] Enfin de bons ramen à Lausanne*! Malgré le fait que ce soit une chaîne, force est de constater que les plats sont plutôt pas mal du tout!

Nos connaissances qui avaient testé d’autres Sushizen ailleurs en Suisse ne nous ayant pas fait rêver avec leurs feedbacks sur les sushis, on était moyennement motivé à tester les ramen de l’adresse de Grancy, méfiants d’y trouver des plats quelconques « parce que c’est à la mode ». Et pourtant, si on a bien suivi, dans cette succursale le chef et l’épouse du propriétaire sont japonais, ce qui fait peut-être la différence.

En 2 passages le midi, après avoir zieuté nos sets de tables pédagogiques, on y donc a pris:

  • un ramen au porc au bouillon miso, nouilles, champignons noir, oeuf, poireau, oignon, germe de soja (21 CHF). C’était équilibré en saveurs et équilibré, bien bon.
  • un ramen au porc au bouillon de soja (21 CHF), identique en garniture mais moins marquant car pas aussi savoureux que celui au bouillon miso.
  • un plat de gyudon (19 CHF), soit un grand bol avec une base de bouillon légèrement sucré, du riz blanc, des oignons fondants, du gingembre rouge, des lamelles de boeuf ultra-fines et un oeuf à peine poché, avec un peu de ciboulette. Ceux qui comme nous apprécient le sucré-salé adoreront, et en plus la portion était généreuse.

Seul bémol (qui ne concernera que les fans de nouilles supplémentaires), il faut compter 5 CHF pour un extra de nouilles: comparativement aux prix genevois (plutôt 3 CHF), cela nous parait un peu élevé même si on n’a pas vu la taille de la portion.

La carte propose 4 bouillons différents pour les ramen au porc (21-22 CHF) ou au boeuf (24-25 CHF): miso, miso épicé, shoyu (à base de sauce soja) et shio (à base de sel). Une version végétarienne et sans oeuf est également disponible à 19 CHF.

En plus des sushis qui sont en vente dans la grande vitrine avec les plats à l’emporter (ce qui donne un aspect « self-service »/cantine à l’esprit général du lieu, voir l’ambiance), 5 plats « non-ramen » sont disponibles.  Leurs prix (16-21 CHF) sont très corrects vu les quantités: tori katsudon (poulet pané en omelette, riz, oeuf), un curry aux légumes avec du riz, du katsu curry de poulet (poulet pané, curry et riz) et du poulet karaage (poulet frit, riz, mayonnaise japonaise).

Les réservations n’étant possibles qu’à partir de 4 personnes, il est conseillé de venir assez tôt car le midi du moins, cela semble se remplir assez vite. Les tables sont cependant assez nombreuses: en plus de la salle principale et des quelques tables vers la cuisine ouverte sur un niveau surélevé, il y a également une salle au sous-sol (un peu sombre cependant). Niveau déco, à part les murs de masques japonais, elle tend vers le neutre et la simplicité.

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester d’autres plats.

Note subjective: 15/20

* en comparaison, les autres ramen lausannois testés au Kotchi nous avaient moins marqués, et nos préférés dans le coin restent de loin ceux du Nagomi-San à Genève.


Sushizen Grancy
20, boulevard de Grancy
1006 Lausanne
Suisse
+41 21 601 15 29
www.sushizengrancy.ch
Instagram: @sushizen_grancy
Facebook: @sushizengrancy

Dernière visite: vendredi 22 mars 2019 – 12h – env. 23 CHF / 20 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*