Billets culinaires

Le Kotchi traiteur japonais (Lausanne)

[Vente à l’emporter]

Ce petit traiteur propose un beau choix de plats japonais à l’emporter (bentos, sushis, ramen, udon, etc.) sur l’Avenue de la Harpe et dispose de quelques tables à l’arrière, dans une salle à la déco toute simple. C’est également une boutique de vaisselle et d’objets du pays.

Une 2e adresse, Le Kotchi Cité, est située vers la cathédrale, au 6 rue Louis-Auguste Curtat. A la recherche de ramen lausannois en 2018 (avant l’ouverture du stylé Doki Doki ou du Sushizen Grancy), on avait été interpelé par la pancarte qui mentionnait ce plat si difficile à trouver à l’époque alors qu’il y avait bien 5 bars à ramen à Genève.

Depuis, on y est retourné en novembre 2020 et janvier 2021 pour des faims à l’emporter à prix très corrects, à base de:

  • ramen (20 CHF), généreux, pas mal (nos préférés à Lausanne restant ceux de chez Doki Doki)
  • bento du jour avec une petite salade d’algues hijiki (formule à 16 CHF bento + salade, très intéressante vu comme cela cale), composé d’un trio de yaki onigiri (triangles de riz grillé à l’extérieur), poulet aigre-doux, saumon mi-cuit, crevette panée, salade de fusili au pesto, un ravioli frit aux crevettes et un peu de salade de chou/carottes. Dans cette composition, peut-être qu’une touche végétale plus marquée aurait amené un peu de légèreté par rapport aux féculents et les viandes/poissons/fritures, bien que le tout était globalement plaisant.
  • une brochette de poulet yakitori (2.5 CHF), très tendre
  • tsukune, soit une brochette de poulet grillé ultra-moelleux (2.5 CHF)
  • de bons sushis tobiko saumon (9 pièces, 10 CHF; « tobiko » signifiant « oeuf de poisson volant », élément qu’on retrouve à l’extérieur de ce sushi)

Notre avant-dernier passage en 2018 autour de soupes avait été un peu moins convaincant – comme quoi cela valait la peine de réessayer. On y avait goûté:

  • un bol de soba (nouilles de sarrasin, 18 CHF), correctes aussi mais pas folichonnes, avec les mêmes garnitures que les ramen mais une crevette panée frite à la place de la viande.

A chaque fois, le service était très gentil et rapide, ce qui est toujours appréciable.

Cerise sur le gâteau de novembre 2020 à avril 2021: une œuvre du collectif Tricot Graffiti de la Harpe est visible sur un des arbres proche de l’entrée du Kotchi: hautement stylée!

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers, pour tester d’autres plats.

Appréciation subjective: 15/20


Le Kotchi
17a, avenue Frédéric-César-de-la-Harpe
1007 Lausanne
Suisse
+41 21 601 13 33
www.lekotchi.ch
Instagram: @lekotchicite
Facebook: @lekotchi

Autre adresse vers la cathédrale:
Le Kotchi Cité
6, rue Louis-Auguste Curtat
1005 Lausanne
+41 78 903 24 25

Dernière visite: mercredi 6 janvier 2021 – 12h – env. 20 CHF / 18 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply La semaine d'une gourmette 1 juillet 2019 at 14 h 13 min

    Jamais testé autre chose, mais les sushis sont excellents, si jamais

    • Reply Sonia 2 juillet 2019 at 7 h 47 min

      Merci beaucoup pour l’info! Ils avaient effectivement l’air bien beaux et authentiques en vitrine, il faudra qu’on teste une prochaine fois du coup;-)

    Répondre

    *