Billets culinaires

Bongusto Italiano (Lausanne)

Ouvert en octobre 2020, ce sympathique café à deux pas de l’Opéra propose des plats italiens simples et gourmands tels que pâtes, excellente focaccia des Pouilles, piadine, tramezzini ou croissants garnis. L’offre sucrée a particulièrement ce petit goût de « comme là-bas » qui rend heureux: les sfogliatelle, beignets, cannoli sont vraiment très réussis, par exemple.

Si on a bien suivi, l’équipe qui y officie dans la joie et la bonne humeur est originaire de la région de Rome mais moult plats sont plutôt du Sud (notamment la focaccia des Pouilles, les sfogliatelle de Naples ou les cannoli siciliens). Haute de plafond, la salle est lumineuse et comporte habituellement une enfilade de tables pour les faims sur place: on s’y voit tout à fait boire un « vrai » café quand on pourra y retourner 😉

comme d’hab’: pourquoi choisir quand on peut ressortir avec un assortiment…

Pour une faim à l’emporter, on y a goûté:

  • une ex-cel-lente focaccia pugliese bien dodue, rebondissante, riche en tomates (5 CHF la tranche). La prochaine fois on en prendra 2 direct!
  • une piadina au jambon cuit, artichauts et mozzarella fumée (8 CHF), plaisante et de belle taille
  • une parmigiana d’aubergines (12 CHF), de bonne taille, avec pas mal de sauce tomates et un grainage plutôt discret. On garde une préférence personnelle pour celles de Non Solo et de l’Autentica Traiteur, parmi les parmigiane lausannoises.
  • une lasagne du jour, blanche cette fois-là (béchamel, brocolis, carottes notamment, 12 CHF), riche en pâte par rapport au côté fluide de la sauce, donc un peu roborative. Certains jours, elle existe en version bolognaise.
  • de sublimes beignets à la crème pâtissière, en version nature et chocolat (2.5 CHF). Le frit, c’est la vie…
comment résister quand on voit un tel plat? 😉
  • une efficace bomba au chocolat (3 CHF), soit une sorte de boule de Berlin remplie de Nutella très gourmande (elle existe également avec de la crème pâtissière, pour ceux qui ne seraient pas fan de chocolat). On était obligé de la goûter car elle rappelait la fameuse bomba du Despacho de pan Mamella Santa Pola (qui a un petit glaçage de sucre en bonus)…
  • des mini-sfogliatelle (2.5 CHF), parfaitement réalisées, au top du croustillant. En fermant les yeux, on se croirait à Naples, vraiment. Ces beautés existent également fourrées à la crème de pistache, sous le joli nom de aragostine (on en aurait bien pris pour goûter mais il n’y en avait plus ce jour-là).
  • de très bons mini-cannoli (2.5 CHF), à la pâte frite bien croustillante comme il faut et au remplissage pas trop sucré, laissant un bel équilibre avec les morceaux de fruits confits ou de chocolat qui décorent les extrémités

Et à bon entendeur: le comptoir à gelatiqui fait face à l’entrée donnait pas mal envie.

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers pour tester d’autres plats comme les tramezzini (sandwiches de pain de mie qu’on adôôôre), les glaces et le tiramisù un de ces quatre.

Appréciation subjective: 15/20


Bongusto Italiano 
7, avenue du Théâtre
1005 Lausanne
Suisse
+41 21 311 05 55
https://bongustoitaliano.com
Instagram: @bongusto.italiano
Facebook : @BongustoItalianoCafe

Visite: vendredi 5 février 2021 – 12h – env. 20 CHF / 18 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*