Billets culinaires

loom gelateria 1900 (Lausanne)

[Toujours ouvert pour la vente à l’emporter et livraison via smood.ch]

Sympathique voisin de Ça passe crème! et du Balzac Take-Away sur le Boulevard de Grancy, ce glacier est pour beaucoup le meilleur de la ville et ne désemplit pas dès que le soleil apparait (et même quand il ne fait pas beau en fait, car de fidèles clients motivés affrontent parfois la pluie). Après avoir repris la Gelateria artisanale 1900, une nouvelle équipe a lancé loom en 2013. On est particulièrement fan de leurs sublimes mendiants glacés, de la glace à la cannelle et de leurs excellents ice-cream cookies (visibles en vitrine en été, et disponibles à la minute sur demande le reste de l’année)…

Aux beaux jours, vaut mieux venir pas trop tard sous peine de ne pas trouver « le » goût pour lequel on est expressément venu. (C’est le charme des productions de taille modérée, ma p’tite dame!) Et vaut mieux être patient car la file d’attente qui longe le trottoir peut être rédhibitoire.

Avis à ceux comme nous qui passons notre temps à rechercher des glaces « avec plein de (gros) morceaux »: comme souvent, on n’en trouve pas. Dommage.

Il y a certes des panneaux avec les goûts existants en hauteur vers le milieu de la salle, mais le fait qu’il faille arriver au comptoir pour découvrir les goûts encore disponibles (ou non) ralentit encore le schmilblick: entre les éternels indécis, ceux qui ne retiennent pas les goûts encore dispos que vient de leur lister la serveuse ou encore ceux qui veulent goûter 5 saveurs avant de se décider, il y a de quoi perdre patience. Chapeau aux jeunes serveuses qui gardent leur sempiternel sourire, même en fin de journée (quand il ne reste pas quasi aucun best-seller et que certains clients se montrent peu compréhensifs).

En plusieurs passages depuis des années, citons notamment:

  • les ex-cel-lents mendiants glacés, addictifs! Une coque de chocolat noir craquant est remplie de glace chocolat agrémentée d’amande, noisette, pistache, raisin sec et croquant maison. La boîte en contient de tête 7-8 pièces pour 12 CHF et honnêtement, une personne peut facilement se la descendre toute seule avant même d’arriver au potentiel dîner auquel elle pensait les amener (on conseille donc un plan B, genre un bac de glace, moins pratique à attaquer en chemin).
  • les glaces bolet, courge, raisinée et marron, et les sorbets coing, pruneaux et poire Williams, des parfums de la saison d’automne 2020 qui rappellent bien leurs ingrédients de base.
  • Bolet ne plaira pas forcément à tout le monde mais est vraiment réussi, sucré sans être écoeurant, étonnant.
  • la courge est faite à base d’un doux mélange de potimarron et butternut, et la raisinnée, très authentique
  • Marron comportait de sympathique petits morceaux de châtaigne mais aurait pu être un peu plus gourmand à notre goût (à noter que cette glace ne s’appelait pas crème de marrons ou marron glacé, qui est le goût que certains souhaiteraient trouver, surtout s’ils ont comme référence celle de l’Arlequin à Genève, sublime, qui tend un peu plus vers la crème de marron)
  • le coing était quant à lui excellent, et pruneaux comme poire Williams très fidèles aux fruits.
  • cannelle, valeur ultra-sûre. Même si d’autres glaciers artisanaux comme Veneta en font des bonnes, celle-ci reste notre préférée car elle est vraiment très « cannellée », avec une poudre plus grossière (on sent bien les grains). Un sacré goût de reviens-y!
  • stracciatella, bonne et avec certains « gros » morceaux de chocolats, malheureusement trop rares à notre goût
  • sésame blanc et noir, très bons tous les deux. Le blanc nous a paru un peu plus crémeux et sucré, le noir plus «grillé »
  • chocolat, bien cacaoté donc plutôt « noir »
  • sorbets fruits des bois, framboise et citron, au bon goût de « vrai fruit » (il y a même les grains des framboises, ce qui peut plaire plus ou moins)
  • les canonissimes ice-cream cookies (7 CHF) fait en collaboration avec Cuppin’s et existant l’été en version vanille, chocolat ou pistache de base (et avec d’autres parfums sur demande). Dodu, pas toujours facile à manger vu son épaisseur mais trèèèèèès gourmand. On a testé la version à la douce vanille, très bonne et avec des cookies généreux et moelleux comme on aime. Et puis quelques jours après les versions pistache (très très bonne) et chocolat, histoire d’être bien sûr que c’était bon…

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers pour tester d’autres saveurs, vu que cela change tout le temps.

Appréciation subjective: 18/20


loom gelateria 1900
45, boulevard de Grancy
1007 Lausanne
Suisse
+41 21 647 50 27
www.loom-gelateria.ch
Instagram: @loomgelateria1900
Facebook: @LoomGelateria1900

Dernière visite: vendredi 6 novembre – 12h30 – dès 5 CHF / 4.3 € pour un petit gobelet

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*