Billets culinaires

Un Po’ Di Più (Lausanne)

Probablement l’ouverture qui a fait le plus de bruit à Lausanne en 2021! Depuis mai-juin, cette sympathique adresse à la grande terrasse et déco colorée rappelle les adresses parisiennes de Big Mamma, et comme elles, ne désemplit pas (compter 3-4 semaines en avance pour réserver une table le soir). On y trouve une bonne cuisine italienne dans une ambiance vivante et détendue, le tout avec un accueil lumineux et un service rapide et efficace en français, italien et anglais. Très sympa, donc.

Des murs au sol en passant par la vaisselle éclectique et dépareillée, on sent une belle énergie au niveau de la déco, vraiment réussie. Les bocaux de fruits et légumes semblent dialoguer avec les tableaux rendant hommage à différentes stars italiennes relookées pour l’occasion.

Au menu? De très bons cocktails (le très bon Carrie Shaw se boit sans soif), des entrées qui donnent toutes envie (11-17 CHF), des pâtes fraîches (21-27 CHF), des pizze aux noms sympas mais compositions assez classiques (23-27 CHF, avec possibilité de pâte sans gluten pour +2 CHF) et des desserts (10 CHF). Pas facile de faire son choix donc (si on était venu à plus que 3, on aurait clairement pris une burrata et la salade de poulpe en plus!).

Un soir à 3 donc, en ayant réservé notre table de 19h15 près d’un mois en avance, on y a partagé:

  • le trio de mozza bombs (11 CHF), soit des croquettes dodues pommes de terre à la mozzarella fourrées de mozzarella fumée, à tremper dans une sauce tomate pimentée (genre vraiment piquante). Bien crousti-moelleuses et gourmandes.
  • les bruschette ‘nduja (12 CHF), à base de pain paysan grillé tartiné de la fameuse saucisse piquante calabraise, avec un peu d’artichaut croquant et de la stracciatella sur le dessus qui équilibrait joliment le tout (un peu de douceur crémeuse pour atténuer le piquant, les papilles sensibles ne diront pas non)
  • les pimpants paccheri fritti (12 CHF), l’entrée qu’on a préférée à l’unanimité! Un beau quatuor de pâtes en tempura farcies de ricotta et salami, agrémenté de pesto maison. Un plat crousti-frit-fondant-crémeux, original et très goûtu.
  • les paccheri al ragù alla genovese (27 CHF), avec une sauce au ragoût d’agneau, oignons et pas mal de pecorino romano, bien bonnes et équilibrées entre leurs différentes saveurs et textures (il faut juste aimer le fromage de brebis)
  • les fameuses mafaldine Double Truffle (29 CHF), avec une crème de truffe, champignons et huile parfumée à la truffe, surmontées de lamelles de truffe noire fraîche. Celles/ceux qui ont déjà testé ce plat dans une des adresses du groupe Big Mamma y verront probablement une quasi copie (elles sont juste servies ici dans une assiette et pas une casserole, mais ce sont de tête également des mafaldine). Egalement parfaitement cuites et agréables en bouche, elles étaient bien faites, avec une sauce assez légère. Le visuel étant au top, on s’attendait probablement un peu trop à être en face d’un plat de pâtes à s’en relever la nuit comme les originales parisiennes ou la carbonara de pistache de Pasta & Sfizi, qui reste notre adresse lausannoise préférée pour des pâtes (aucun rapport certes entre truffe et pistache, mais une similitude en terme de gourmandise espérée).
  • une pizza Regina (25 CHF) au jambon cuit de ville de Norcia et champignons frais, bonne et classique, avec une pâte fine au centre et rebondie sur les bords.
  • une part de tarte au citron meringuée avec une pâte sablée sans gluten (10 CHF), joliment nommée « When life gives you lemons », probablement pas mal pour du sans gluten mais globalement molle au niveau de ses 3 couches (pâte/crème de citron/meringue juste prise).
  • du tiramisù (10 CHF), sympa, même si on préfère les version avec plus de crème au mascarpone, comme le bien aimé de chez Mauro qui reste du coup notre préféré à Lausanne.
  • le meilleur pour la fin: l’excellent et généreux cannolo sicilien (10 CHF), à la pâte croustillante et la ricotta bien crémeuse et aérée. Un extrémité était copieusement recouverte de grosses pépites de chocolat noir, tandis que l’autre était verte de pistaches de Sicile. De quoi rendre l’estomac heureux (et repu)!

Sinon rien à voir avec les plats, mais mentionnons qu’un passage au petit coin s’avère obligatoire pour zieuter les murs remplis de petits mots des clients précédents ou apprécier la déco humoristico-kitsch des murs aux touches 90’s ou « pêchue » 😉

Est-ce qu’on y retournera? Carrément, pour tester la prochaine carte et pour l’ambiance.

Appréciation subjective: 15/20 (19/20 pour l’ambiance et la bonne humeur)

PS: pour plus de lecture sur le lieu, citons les articles de The Lausanne Guide, du 24heures, du GaultMillau Pop!, ou encore de Chic and Swiss.


Un Po’ Di Più
1, rue du Tunnel
1005 Lausanne
Suisse
+41 21
www.unpodipiu.ch
Instagram: unpodipiu.trattoria
Facebook: @unpodipiu.trattoria

Miam: mardi 31 août 2021 – 19h30- env. 65 CHF / 62€ par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*