Billets culinaires

Umamìdo Ramen Shop (Genève)

On se méfiait un peu du petit air de hipster de ce bar à ramen, et pourtant: Umamìdo, c’est bien bon. Après tests des 5 restaurants de ramen de Genève, c’est notre « 2e préféré » à ce jour après le Nagomi-San pour les ramen mais le premier pour l’ambiance (et surtout les baos).

REMARQUE DU 22 OCTOBRE 2018: l’oreillette nous a dit que le shoyu ramen  était moins bon qu’avant, décevant, comme si la recette avait changé. Le texte ci-dessous concerne des repas pris en avril et mai 2018 et n’est donc plus forcément à jour. 

Cadre contemporain épuré avec des fleurs fraiches sur les tables, 2 salles souvent pleines: vaut mieux venir tôt ou tard pour se garantir une table, vu qu’il n’y a pas de réservation possible.

Le service est très pro tout en étant à la cool, et assez rapide même quand c’est plein.

Un mardi soir d’avril vers 21h30, on est retourné chez Umamidò qu’on avait testé il y a quelques mois. Et c’est toujours hyper sympa et très bon (le bouillon est plus riche/goûtu que celui du Susuru par exemple), même s’ils ne font pas leurs ramen maison.

Les 2 spécialistes du Japon qui nous accompagnaient ont validé également, même si ce ne sont pas des ramen « comme là-bas » au vu de l’ajout de kimchi ça et là et autres adaptations.

Les gyoza sont bons (9.5 CHF, 6 pièces), et les pork buns totalement moelleux (avec une viande bien grassouillette et fondante) comme on aime. Avis aux amateurs, ils ont un meilleur rapport quantité-bonheur-prix qu’aux Halles de l’île (13.5 CHF pour 2 pièces contre 9 CHF pour 1 bao aux Halles, certes un poil plus grand peut-être). Juste demander de ne pas mettre de sauce rouge piquante pour ceux qui n’aiment pas trop ça.

Niveau ramen, on a testé:

  • un shoyu ramen, le basique au bouillon de porc avec une tare à base de soja (19.5 CHF), bien équilibré même si un poil salé, tip top. La viande de porc est bien tendre.
  • un ramen du Chef, avec du bacon et du kimchi, pas mal, un peu relevé à notre goût (27.5 CHF)
  • un ramen végétarien, avec un bouillon à base de pâte miso et du tofu (19.5 CHF)
  • un tonkotsu ramen, avec un bouillon de porc mijoté pendant plus de 12 heures avec une tare à base de miso, bien consistant (goûteux et pas light comme on aime, sans être trop lourd, 23.7 CHF). Notre préféré à ce jour.
  • le ramen du mois d’avril spécial sésame, très bon, gourmand sans être écœurant (avec juste ce qu’il fallait d’huile de sésame, 23.7 CHF)
  • le ramen du mois de mai, poulet-yuzu, pas mal même si de base on est pas super fan de la mode du yuzu

Il manque juste une petite touche sucrée en fin de repas, mais comme nous l’a dit un des serveurs : « on préfère se concentrer pour l’instant sur de bons ramen plutôt que de proposer de mauvais desserts, on verra avec le temps ». Ça se tient.

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers, pour tester d’autres ramen et bao.

Note subjective: 17/20


Umamìdo
63, Boulevard Carl Vogt
1205 Genève
Suisse
+41 22 808 00 77 (mais pas de réservation possible)
www.umamido.ch
Instagram: @umamido_geneva
Facebook: @umamidoswitzerland

Dernière visite: mardi 24 avril 2018 – 21h30 – env. CHF 40 / 34 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*