Billets culinaires

Thu Hang Alimentation Asiatique (Genève)

On adore. C’est LA référence du bánh mì aux Pâquis, depuis aussi longtemps qu’on se souvienne: 7 CHF de bonheur simple et ultra-efficace, disponible aussi le dimanche. Et comme résumeraient les Comparses aux papilles viêts expertes Khiêm ou Mai : « On se croirait au bled à Chợ Bến Thành. » (le marché central de Saigon)

Avec le regain d’intérêt pour le fameux sandwich vietnamien depuis l’ouverture de Bánh Mì aux Eaux-Vives ou Hôi An, au Spoon Hall de Confédération Centre, on a réalisé que beaucoup n’avaient jamais entendu parler de Thu Hang (!). Alors que lorsque l’on pose la question à nos nombreux Comparses Viêts, dans 99% des cas c’est la première adresse qu’ils citent en pendant au bánh mì. Alors clairement, on n’y vient pas pour sa devanture ou sa déco stylée, mais pour son authenticité.

On remercie d’ailleurs au passage les Comparses Han, Mai & Khiêm pour leurs partages d’expériences qui a été fort utile pour écrire ce texte (c’est toujours utile d’avoir l’avis de clients qui vont tous les dimanches prendre leur dose hebdomadaire de bánh mì ;-))

Epicerie asiatique aux étagères et frigos toujours pleins à craquer, Thu Hang est aussi connue pour ses plats à l’emporter viêts et thaïs dans la vitrine vers la caisse: bánh mì, bánh cuốn brochettes de viande, desserts et on en passe. On y trouve derrière la caisse un joyeux assortiment de barquettes qui ne paient pas de mine à première vue, mais contiennent de bons petits plats authentiques. Les étiquettes manuscrites étant majoritairement en viêt ou en thaï, il ne faut pas hésiter à demander à la vendeuse ce dont il s’agit.

Pour en revenir aux bánh mì qui trônent vers la caisse, ils sont classiques et efficaces, sans chichis, avec un choix unique au porc laqué (avec pâté, mortadelle viêt, légumes au vinaigre et coriandre). Avec ou sans piment, à 7 CHF la baguette crousti-moelleuse.

En comparaison, on est assez loin des 11.9 CHF de Bamee Bistro, 13.5 CHF de Bánh Mì ou 16.5 CHF au Hôi An, qui sont sur d’autres positionnements moins classiques et avec plus de choix pour les 2 premiers (Hôi An proposant une version unique au boeuf, certes très bonne mais au prix qui peut paraître exagérée).

Pour en revenir à Thu Hang, conseil d’ami: il faut bien faire attention à l’emballage du bánh mì pour choisir la version piquante ou pas piquante. 

Si rien n’est marqué dessus en rouge, il n’y a pas de piment.

Si « ớt » (« piment » en viêt) est écrit en rouge dessus, attention danger pour les papilles sensibles.

On se permet de le préciser car on s’est fait avoir plus d’une fois par la confirmation « pas piquant » de la vendeuse alors que pas du tout…Résultat: bouche en feu après avoir mordu aveuglément dedans au lieu d’ouvrir le pain et retirer minutieusement les tranches et pépins de piment…Bref.

Un midi printanier, on y donc pris:

  • un bánh mì, au pain bien crousti et bien équilibré entre le croquant des légumes et la douceur/moelleuïtude des viandes
  • une boîte de 6 bánh cuốn (5 CHF), à réchauffer chez soi, bien bons. Ne manquait qu’un peu de salade et d’oignon frit pour un effet plus marquant. Si on a trop faim, on peut bien sûr les manger tièdes à l’arrache sur un banc, mais c’est moins charmant.
  • une boîte de petites pâtisseries thaïs dont on a malheureusement oublié le remplissage, peu sucrés
  • une boule frite au sésame fourrée à la pâte de haricots mungo (« bánh cam » dans le texte), classique, simple et efficace. Légèrement sucrée, fraiche du jour, elle rend heureux (et un peu gros aussi, car il y a une bonne dose de calories dans cette sphère quand même…).

A noter que certains jours, à 12h30 il n’y a déjà plus de sandwichs (vaut mieux venir assez tôt) et que selon les habitués, dès qu’on franchit le seuil des 20 CHF en plats, on a le droit à une boisson fraiche gratuite. A bon entendeur!

Est-ce qu’on y retournera? Mais carrément!

Note subjective: 18/20

PS: le reste du magasin ressemble à ça:


Thu Hang Alimentation Asiatique
52, rue de Monthoux
1201 Genève
Suisse
+41 22 731 67 93

Miam: jeudi 12 mai 2022 – 8h15

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre