Billets culinaires

Sauvage (Genève)

A ne pas confondre avec le Sauvage Bar aux Eaux-Vives, ce pimpant bar a ouvert durant l’été 2021 à côté de la bien-aimée friterie Belga. Son service détendu très sympa et sa terrasse peuplée de tables hautes lui donnent des petits airs de vacances, et les verres de vin nature ou cocktails accompagnent fort bien les petits plats à partager qui composent la carte. Tip top pour un apéro/afterwork qui se transforme en repas, ou pour le midi (dès le 15 septembre 2021, ce sera ouvert midi et soir du lundi au samedi.

La carte et l’esprit du lieu nous ont rappelé le Bombar, pour son côté bistrot/cave à manger/vins natures. La déco est assez épurée malgré quelques touches de verdure bien rangée, et doit probablement se réchauffer quand il y a du monde à l’intérieur (ce soir-là, la quasi totalité des clients profitait plutôt de la terrasse). Avis aux petits groupes: la longue table devant la cave à vin vitrée nous a paru sympa, avec vue sur la rue.

Au menu? De petits plats froids ou chauds entre 9-16 CHF (22CHF pour le foie gras maison) tels que rillettes de cochon maison, lard aux épices maison, burrata fumée genevoise de Casa Mozzarella, légumes grillés avec de ricotta tout aussi genevoise, du vieux gruyère fermier, des filets de hareng marinés, des ris de veau en croquettes de panko avec de la mayo miso (zieutés sur une autre table, ces croquettes avaient l’air pas mal du tout!), des légumes de saison au lard et aulx confits, de la crème de petits pois, des banatages tunisiens végétariens (croquettes de pommes de terre farcis), des couteaux, de l’os à moëlle, des oeufs mayo et un dessert crème passion/sablé breton/sorbet. Des options de brunch devraient arriver bientôt (si ce n’est pas déjà le cas), et sur commande on peut également y manger une grosse pièce de boeuf (800g de tête).

A l’arrivée, sympathique mise en bouche servie d’office: du délicieux caviar d’aubergine crémeux et gourmand, plein de goût, à tartiner sur des tranches (très) croquantes de pain grillé (ou était-il frit?), huilé et salé. Idée bien sympa (à part pour les porteurs de dentiers ou dents fragiles peut-être), avec juste un peu trop de sel sur le pain.

Devant manger ensuite une immense pizza au Calabria, de l’autre côté du pont des Acacias, on s’est limité à prendre 3 petits plats à partager (choix pas facile…):

  • les filets de hareng marinés et salade de pommes de terre (16 CHF), généreux, fondants, agrémentées de lamelles de pomme craquante et d’aneth.
  • les oeufs mayo sauvage (9 CHF), servis sur des feuilles de salade avec quelques grosses noisettes torréfiées, à la mayo un peu trop vinaigrée à notre goût
  • les excellents couteaux | beurre (16 CHF), parfaitement cuits, super tendres, agrémentés d’un beurre persillé gourmand. Tip top!
  • le tout arrosé de verres de Tout Nu (9 CHF), un vin blanc de la Ville de Lausanne (!) pas mal du tout, frais et minéral.

Est-ce qu’on y retournera? Clairement, pour tester d’autres plats!

Appréciation subjective: 15/20 (18/20 pour les couteaux)


Sauvage
5, rue Dancet
1205 Genève
Suisse
+41 22 314 02 33
https://sauvagegeneve.com
Instagram: @sauvagegeneve

Apéro-Miam: mercredi 1er septembre 2021 – 19h15 – env. 25 CHF / 23 € par personne pour l’apéro petite faim

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*