Billets culinaires

Le Comptoir Canaille (Genève) 

Un très bon bistrot dans son jus au coeur de la Jonction, dans la même veine que son fameux (et plus bruyant) grand frère Le Socrate.

La salle tout en longueur est décorée d’ancienne photos et de bibelots, tandis qu’une petite terrasse toute simple se cache à l’arrière. C’est à la bonne franquette, avec un service jeune, chaleureux et bienveillant.

Un soir, on y a pris:

  • un verre de Blanc Basilic (7 CHF), qui comme son nom l’indique est aromatisé avec des feuilles de basilic qui trempe dans du blanc un certain temps, parfait pour l’apéro
  • un tartare de légumes à l’avocat coloré et parfumé (18 CHF), avec une vinaigrette à la betterave qui – avis à nos amis végétariens – peut aussi faire office de plat. Comme quoi même dans un bistrot canaille on peut trouver des légumes.
  • un os à moëlle à la fleur de sel de Guérande, bon mais malheureusement assez minimal (on est tombé sur un gros os pas très rempli…). Servi avec des toasts basiques arrivés un poil en avance et du beurre (18 CHF, un peu cher pour la quantité)
  • le cheekburger (26 CHF), composé de pain artisanal légèrement brioché au maïs, joues de boeuf braisées, sauce barbecue au Jack Daniels, fromage, oignons caramélisées,  accompagné de salade de feuilles de chêne et d’une bonne purée pas trop beurrée (on avait envie de tester cette purée: normalement, le burger est servi avec des pommes rissolées mais là on avait envie de tester la purée). Pas mal et généreux mais avec une sauce qui noyait un poil la viande et prenait le dessus sur le fromage. Ce burger rappelle les mini-burgers à la queue de boeuf de l’Odéon, aussi avec de la viande qui s’effiloche sous la dent.
  • une entrecôte de boeuf parisienne (250g) bien tendre, avec des pommes de terre rissolées fondantes et quelques légumes (39 CHF)
  • le filet de loup poêlé à la fleur de sel, légumes d’antan, beurre persillé et jus de veau réduit (38 CHF). Mention spécial pour la cuisson parfaite du poisson avec la peau très croustillante, parfaite!
  • le baba au rhum (14 CHF), d’apparence simple (il a une tête de tranche de cake humidifié) mais très bien réalisé, accompagné de crème chantilly maison…et de la bouteille de rhum, pour s’en servir selon l’envie (14 CHF, un peu cher si on ne prend pas beaucoup de rhum).

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers.

Note subjective: 16/20


Le Comptoir Canaille
45, Boulevard Carl-Vogt
1205 Genève
Suisse
+41 22 321 91 10  ou par sms au +41 79 295 63 45
wwww.comptoircanaille.ch

Visite: mardi 24 juillet 2018 – 20h – env. par 59 CHF / 50 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*