Recettes

Spécial « Reste chez toi »: dorade au four sur lit de pommes de terre

Un beau poisson, un bon four et le tour est joué.

C’est un plat vraiment simple à faire mais terriblement efficace, que notre petite grand-mère avait l’habitude de faire de temps à autre. Pas de longue préparation et une chair qui fond sous la dent: parfaite recette pour ceux qui n’aiment pas spécialement cuisiner (mais qui savent un minimum enlever la peau et les arêtes du poisson).

Ingrédients pour 4 personnes:

  • une grosse dorade ou 2 plus petites, de préférence déjà évidée par votre poissonnier (on nous dit dans l’oreillette que chez Aligro on en trouve de 1 kg, ce qui est idéal pour 4 personnes, mais dans les autres commerces elles font plutôt 400-600 g)
  • 4 pommes de terre de belle taille
  • 1 tomate allongée de type Roma
  • 1 gousse d’ail
  • une poignée de pignons 

Marche à suivre:

  • peler les pommes de terre et les couper en fines tranches d’environ 2 mm d’épaisseur (plus elles seront fines, plus elles cuiront vite)
  • peler, épépiner et couper en petits cubes la tomate
  • couper en mini-morceaux la gousse d’ail
  • huiler légèrement un grand plat allant au four, puis disposer les tranches de pommes de terre, parsemer la surface de morceaux de tomate et d’ail, ainsi que des pignons.
  • verser de l’eau jusqu’à recouvrir toutes les couches de pommes de terre, et disposer la dorade au centre
  • saler et arroser le poisson d’un filet d’huile
  • mettre à cuire au four à 220°C pendant environ 30 minutes

Retirer délicatement la peau de la dorade, relever ses filets (sans laisser aucune arrête…) et les servir sur un lit de pommes de terre. 

Pour éviter de se battre pour les meilleurs morceaux (les joues), on conseille de procéder à un petit tirage au sort ou un feuille-caillou-ciseaux avant le repas.

Est-ce qu’on en refera? Très volontiers.

Note (très très) subjective: 20/20*


Dégustation: vendredi 10 avril 2020 – 13h

en période de confinement, il se peut que la subjectivité soit encore plus subjective que d’habitude.

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*