Critiques

Maison Marou Saigon (Hồ-Chí-Minh-Ville)

Marou, marque de chocolat vietnamien fondée par 2 sympathiques néophytes Français en 2011 – Samuel Maruta et Vincent Mourou – a clairement ouvert un des endroits les plus stylés de Saigon avec cette boutique-pâtisserie/concept-store sur les bords. On est hautement fan!

A la base pas vraiment dans le domaine du chocolat (l’un était dans la finance, l’autre dans la pub), les 2 fondateurs ont commencé explorer au petit bonheur la chance des zones de plantations afin d’y acheter des cabosses directement à la source. S’en sont suivis des tests de fabrication de chocolat dans leur cuisine, avant de lancer leur PME dans la banlieue de Saigon.

Pour la petite histoire, on avait eu la chance de visiter la manufacture Marou en leur compagnie en 2014 et avions suivi depuis l’expansion de cette entreprise qui sait allier goût, stylitude (via sa communication ou ses fameux packagings créés par RiceCreative) et respect des producteurs locaux.

En effet, l’équipe pratique le modèle « from bean to bar » (de la fève à la tablette) et va personnellement sélectionner/chasser les fèves au fin fond des zones des plantations du Sud du Viêtnam, aidée de leur Citroën Dalat. On retrouve d’ailleurs aujourd’hui cette voiture sur les boîtes des pralinés vendus en boutique, en clin d’oeil à cette fidèle accompagnatrice.

En lien avec les différentes origines des fèves, le mur de l’entrée de l’adresse de Saigon présente une carte géante de la région, montrant les provinces où se fournit la Maison.  Pour le côté vintage, le torréfacteur d’époque que les 2 Comparses avaient importé de France à leurs débuts (et qui fonctionne toujours) trône dans la salle, participant au brouhaha ambiant grâce à son doux ronron. L’endroit étant passablement connu, le va et vient détendu des clients est en effet assez constant sans toutefois donner une impression de trop bruyant.

Pour l’ouverture des boutiques/pâtisseries Maison Marou (en 2016 à Hồ-Chí-Minh-Ville et 2017 à Hanoi), la cheffe pâtissière Stéphanie Aubriot a rejoint l’équipe, après avoir travaillé avec le MOF Michel Roux à Danang depuis 2013 notamment. Cela a donné naissance à des desserts métissés et créatifs comme on les adore.

En 2 passages en 24h, on y a testé:

  • un chocolat Signature froid (avec des glaçons), très bon et doux sans être trop sucré (100’000 dôngs). Il existe également en version « chaud » et Signature Pearl Ice, avec des billes chocolatés genre bubble tea
  • un chocolat froid cannelle-piment (90’000 dôngs), aux parfums bien équilibrés, excellent pour qui aime la petite touche pimentée
  • une tarte banane-fruit de la passion et chocolat (125’000 dôngs), très belle et généreuse, peut-être un peu trop
  • un Mug Marou (150’000 dôngs), notre préféré. Génoise aérienne et mousse au lait aérienne contrebalancée par un goût puissant mais pas trop du chocolat noir: juste top.
  • un Paris-Saigon, à la pâte à chou légère et remplissage généreux (115’000 dôngs). Un peu trop généreux à notre goût car on préfère quand il y a plus de pâte, même si le tout était réussi.
  • un mini-cookie, correct (20’000 dôngs)
  • un bonbon à la ganache parfumée aux épices du bouillon du phở, bien conçu et intéressant. Il pourrait faire penser aux épices du xá xiú également (porc laqué rouge d’origine chinoise populaire au Viêtnam) 

Les pâtisseries sont esthétiquement stylées, finement réalisées et on sent le travail et la technique derrière. On peut d’ailleurs voir l’équipe au travail derrière les grandes vitres qui séparent la salle du labo.

Niveau plaques de chocolat, entre les « pur origine » et les éditions spéciales (à l’abricot pour le Nouvel An lunaire, à l’hibiscus pour la Saint-Valentin (hypra bon), fourrées aux noix de cajou pour une des versions vendues exclusivement dans les boutiques Maison Marou, etc.) elles sont entre 100’000 et 150’000 dôngs. 

On y trouve aussi des éclats de grains de cacao en boîte, de la pâte à tartiner (à base notamment de graisse de coco), des coffrets cadeaux et même des t-shirts/tote bags/monopoly édition ancien Saigon pour les souvenirs, de quoi trouver son bonheur même si on a besoin de rien…

Bravo à l’équipe Marou pour ce beau projet, vraiment. Il ne nous reste plus qu’à aller découvrir la Maison Marou Hanoi maintenant, histoire de vraiment tout tester!

Est-ce qu’on y retournera? Carrément, pour goûter d’autres créations et boire à nouveau des chocolats.

Note subjective: 18/20

PS: pour ceux que cela intéresse, voici quelques articles sur Marou qui nous ont fait de l’oeil:


Maison Marou Saigon
167-169, rue Calmette
1er arrondissement
Hồ-Chí-Minh-Ville
Viêtnam
+84 28 3729 2753
https://maisonmarou.com
https://marouchocolate.com

Visite: jeudi 24 janvier 2019 – 15h – env. 240’000 dôngs / 10 CHF / 9 € par personne pour le goûter

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*