Billets culinaires

Le Fraisier – Scène culinaire (Lausanne)

On avait découvert cette petite arcade lors d’un très sympathique atelier de cuisine en 2012, prodigué par sa dynamique et précise patronne, Fátima Ribeiro. Il était donc temps d’enfin le tester en mode « restaurant », car Le Fraisier est en effet ouvert le midi de mardi à samedi et le vendredi soir.

La cuisine proposée est de saison, soignée et équilibrée, faisant la part belle aux légumes (avis à nos amis végétariens!) et aux produits locaux, dans un esprit frais et plutôt classique. La courte carte comportait ce soir-là 5 entrées, 4 plats principaux et 4 desserts.  On aurait juste bien aimé un peu plus de créativité dans les compositions, mais c’est une question de goût.

Avec sa quinzaine de places et sa déco éclectiquement féminine rappelant un salon de thé (nappes blanches à l’ancienne, vaisselle semblant être chinée ça et là, etc.), c’est un endroit cosy et humain, aux prix très corrects vu la qualité de l’exécution des plats. Plats dont l’élaboration est observable du coin de l’oeil, vu que la cuisine ouverte se trouve au fond de la salle.

Un vendredi soir dans une salle quasi pleine, on y a dîné:

  • d’ex-cel-lents bricelets salés hypra fins aux graines (et à l’ail des ours?) en amuse-bouche, totalement addictifs. A tel point que la serveuse, adorable, nous en a ramené 2 bols en supplément vu les étoiles qui brillaient dans nos yeux…
  • du loup de mer, polenta crémeuse blanche répartie délicatement dans des feuilles d’endives et des dés de légumes de saison (30 CHF). Parfaitement cuit, très bien assaisonné, très bon.
  • le quasi de veau, purée de patate douce et mêmes légumes de saison (34 CHF), d’apparence simple, pas mal. Une petite sauce n’aurait pas été en trop, à la réflexion.
  • la jolie assiette de fromages (10 CHF), avec du sérac, pecorino et boule de Belp (un fromage frais de la région de Berne roulé dans du poivre), le tout avec de fines tranches de poire et du pain frais.
  • le très beau et délicieux café gourmand (13 CHF), composé d’une mousse au chocolat ultra légère (et pas élastique/collante comme parfois ailleurs), une crème pâtissière avec de la comptée de rhubarbe, un mini-cake et un petit sablé. L’ensemble était juste délicieux.

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers, pour des envies de plats sains et frais.

Note subjective: 15/20


Le Fraisier – Scène culinaire
9, ruelle Grand-Saint-Jean
1003 Lausanne
Suisse
+41 21 625 31 92
www.lefraisier.ch

Visite: vendredi 22 mars 2019 – 19h – env. 60 CHF / 52 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*