Billets culinaires

Le Vaudois (Lausanne)

Brasserie bien connue de la place de la Riponne, Le Vaudois a rouvert en octobre 2021, après plusieurs mois de travaux. On y retrouve une cuisine traditionnelle généreusement servie et un service aussi dynamique que sympa (grande carafe d’eau par exemple servie avec un large sourire derrière le masque). De plus, c’est ouvert 7/7 et l’on peut y manger assez tard (dernière commande à 22h, et 23h les vendredis et samedis).

La terrasse n’est plus surmontée de l’ancienne verrière, la salle a gagné en luminosité et un grand caveau se trouve au sous-sol, si on a bien suivi. L’ambiance est vivante, bruyante, bon enfant, et pour les fans de raclette, on peut en manger au bar à la portion (7 CHF) ou à volonté (32 CHF). A proximité du bar se trouve la vitrine des desserts, surmontée d’un joli alambic empli d’un digestif ambré qui a eu l’air de ravir une table voisine: avis aux amateurs.

Au menu? Des entrées (7-28.5 CHF), des fondues et croûte au fromage (23-28.5 CHF), des röstis maison (25.5-28 CHF), des mets de brasserie riches en porc (27-32 CHF), des viandes et poissons (34-44 CHF) et quelques pâtes (19.5-26.5 CHF). Les vendredis et samedis soirs entre 22h et 23h, la carte est fortement réduite et se concentre sur des classiques indiqués avec une petite horloge verte sur le menu (fondue, croûte au fromage, rösti, tartare, cordon bleu de poulet, onglet de boeuf au programme).

Et à bon entendeur: entre les services de midi et du soir, de 14h à 18h30, des « tartines du Vaudois » sont disponibles (12-21 CHF les tartines de pain campagnard toastées, beurrées et garnies – une sorte de croque-monsieur donc?).

Un midi de novembre 2021 ainsi qu’un vendredi soir tardif de janvier 2022 (quel bonheur de trouver un lieu qui prennne encore des commandes après 22h!), à chaque fois dans une salle quasi pleine, on y a pris:

  • un délicieux rösti du Vaudois au vacherin, gruyère AOP, tomates, jambon et oeuf au plat (25.5 CHF). Goûtu et roboratif, il était très efficace, à la fois fondant et bien gratiné.
  • une très bonne choucroute garnie tradition du Vaudois (28.5 CHF), qui a ravi la Comparse du jour Nathalie du blog La semaine d’une Gourmette, grande amatrice de ce plat. On y retrouvait du carré de porc fumé, du saucisson vaudois, du lard salé et fumé, une saucisse de Vienne ainsi que des pommes nature.
  • un duo de beignets de Vinzel (malakoffs) avec salade et gelée à la bière (17 CHF les 2 pièces, 24 CHF les 3), assez jolis et dodus mais très décevants, trop gras et ayant ce jour-là un goût étrange de fromage de chèvre. Dommage, car la salade était colorée et l’idée de la gelée à la bière sympa. Il s’agirait d’un loupé car selon le feedback de l’établissement suite à notre 2e passage, ces malakoffs sont fait à base d’un mélange de fromage à fondue, selon la même recette que l’Evêché ou le Chalet Suisse (même patron).
  • un cordon bleu de poulet fermier maison (250g, 36 CHF), à base de jambon de campagne, gruyère AOP (pas assez présent à notre goût), servi avec des frites (pas maison), des légumes du marché et une très bonne sauce tartare. La panure était assez molle et l’ensemble un peu sec, probablement du fait du manque de fromage. On garde donc une préférence pour les cordons bleus plus fondants, avec une panure plus croustimoelleuse et beaucoup plus de fromage. Peut-être que les plats panés ne sont pas le fort de l’endroit.
  • un bien bon onglet de boeuf (220g, 34 CHF), grillé, mariné à la provençale, sauce aux oignons rouges confits au balsamique très réussie et garniture similaire au cordon bleu. On a beaucoup aimé les petites lamelles d’oignons frits qui agrémentaient les légumes: le petit détail addictif! Tendre viande, cuisson parfaite, rien à redire: c’était un plat de brasserie très bien réalisé.

Après ces plats bien consistants, nulle place pour un dessert du coup…

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers, pour tester d’autres plats et les desserts.

Appréciation subjective: 14/20

PS: pour plus de lecture sur ce lieu, mentionnons l’article du 24heures.


Le Vaudois
1, place de la Riponne
1005 Lausanne
Suisse
+41 21 706 40 40
www.levaudois-sa.ch
Instagram: @levaudois2021
Facebook: @Brasserie-Restaurant-Le-Vaudois/111015063744271

Dernier miam: vendredi 14 janvier 2022 – 22h30 – env. 40 CHF / 38 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre