Billets culinaires

El Gato – Pâtisserie sans gluten (Lausanne)

Une pâtisserie sans gluten toute choue et cosy, qui respire la bonne humeur et propose de très jolies créations, notamment un chocolat chaud maison d’Equateur épicé, au top, et un croissant au jambon impressionnant pour du sans gluten. La texture de leur baguette est également au top dans ce créneau. L’accueil est lumineux et adorable, prenant le temps de papoter avec les clients ou d’expliquer les composants des pâtisseries. Depuis l’été 2020, l’adresse s’est déplacée du n°19 (devenu laboratoire uniquement) au n°38 de la rue Marterey, avec un nouveau tea-room à mezzanine.

Ouverte en 2017 par Evelyng, une pâtissière originaire d’Equateur elle-même allergique au gluten, cette adresse propose également pas mal de créations sans lactose car son frère Jonathan (qu’on retrouve au comptoir) est intolérant: ils savent donc bien de quoi ils parlent!

En plus des pâtisseries, on y trouve également des quiches, sandwiches, biscuits, chocolats, et une sorte de petites lamelles plates salées qui peuvent faire office de flûtes au beurre. La Comparse intolérante au gluten avec qui on les a goûtés n’avait pas mangé de tel « biscuit apéritif » depuis longtemps, et c’est vrai qu’ils avaient un bon goût salé/beurré de reviens-y.

Et à noter que pour les fêtes de fin d’année 2020, de sympathiques boules de Noël remplies de biscuits étaient proposées, pour un cadeau 2 en 1.

En plusieurs passages, on y a donc goûté, souvent en compagnie de connaisseurs en « sans gluten »:

  • un EX-CEL-LENT chausson au jambon, avec une pâte brisée assez incroyable pour du sans gluten. Le remplissage était gourmand, fondant…même pour qui mange du gluten 😉
  • un sandwich au chèvre, testé par la Comparse experte en sans gluten. Son verdict (vu qu’on ne mange pas de chèvre): « pain excellent, options végétariennes variées et fun ».
  • la baguette, à la croûte bien croustillante et texture globalement proche d’une baguette normale, avec un goût certain de sarrasin. Pour ceux qui ne peuvent plus consommer de gluten, cela avait l’air d’être assez dingue.
  • un beau et bon Mont Blanc (7.1 CHF), très crémeux. Pour les mangeurs de gluten et de lactose comme nous, c’est le dessert qu’on a préféré de tous, on serait peu capable de dire qu’il s’agit d’une version sans gluten à l’aveugle tant la pâte est bien faite
  • un très bon grand carac sans gluten et sans caséine (la protéine de lait), pour 6 personnes. Avec une ganache au chocolat incroyable, une pâte brisée cacaotée pas mal et malgré une couche verte un poil trop épaisse à notre goût, il était impressionnant. Pour citer un Comparse allergique à la caséine qui l’a goûté: « Le bonheur. Quand tu peux plus manger de lactose, il change la vie ce carac! »
  • rebelotte la semaine suivante, en version individuelle (6.9 CHF)
  • une mousse coco sans lactose présentée dans une coque en chocolat, insert ananas, passion, citron vert, génoise vanille, élégante, plutôt sucrée et mousseuse
  • une barrette fruit de passion et meringue flambée, sans produits laitiers, jolie (concernant la pâte, on nous dit dans l’oreillette que celle de chez Sonja à Cully – l’autre pâtisserie sans gluten du coin -est meilleure)
  • une tartelette chocolat-sésame noir, très jolie et délicate, bien équilibrée dans ses textures et saveurs. Notre préférée à ce jour.
  • une barrette au citron vert, basilic et meringue, très élégante et bien réalisée également, pleine de peps sans être trop acide (sans lactose)
  • un baba avec sa pipette de rhum, bon (sans lactose)
  • une mousse au tiramisù, pas mal, légère
  • une tranche de key lime pie, bien citronnée, sympa
  • un éclair au chocolat sans lactose (5.2 CHF), au remplissage un peu trop ferme et pas assez cacaoté à notre goût. Il semblerait que ceux de chez Sonja aient un goût plus intense et plus crémeux.
  • une mousse vanille, insert à la mangue, sans lactose également (6.9 CHF), un peu trop ferme à notre goût
  • un éclair orange-jasmin, même remarque au niveau de la texture peu onctueuse du remplissage
  • une forêt noire, soit un joli cube à la crème à nouveau plutôt peu onctueuse, recouvert de grués de cacao (certains aiment, d’autres trouveront que ça colle entre les dents)
  • d’adorables petits macarons « licornes », moelleux, très sucrés.
  • un excellent chocolat chaud maison à base de lait sans lactose, léger et très parfumé (cannelle, cardamome, clou de girofle, etc). Des membres de la famille toujours basés en Equateur cultivent en effet des cabosses de cacao, pas assez  pour que le chocolat solide fabriqué à El Gato utilise ces fèves, mais pour le chocolat à boire c’est suffisant. Trop bon.

Pour ceux qui passent chercher un dessert en fin de journée, il est conseillé d’appeler en avance pour réserver ses pâtisseries, histoire d’éviter de se retrouver nez à nez avec une vitrine quasi vide vu comme l’adresse a l’air de bien marcher!

Compte tenu de la fermeture temporaire des cafés en novembre 2020, on n’a pas encore eu l’occasion de se poser à l’étage, mais la salle a l’air très chouette, avec des objets de déco artisanaux très sympas.

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers avec des Comparses qui ne mangent pas de gluten et/ou de lactose, et même sans pour boire à nouveau un sublime chocolat chaud.

Appréciation subjective: 15/20


El Gato
38, rue Marterey
1005 Lausanne
Suisse+41 21 311 17 94
http://elgatopatisserie.ch
Instagram: @elgatopatisserie
Facebook: @ElGatoPatisserie

(El Gato Pâtisserie – Laboratoire)
19, rue Marterey
1005 Lausanne

Dernière visite: samedi 5 décembre 2020 – 13h – env. 12 CHF / 10 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*