Billets culinaires

Bat Dat (Genève)

De tous les restaurants vietnamiens genevois, c’est le plus élégant tant au niveau de la déco que des assiettes ou des prix. La cuisine est authentique et très soignée, et lors des beaux jours la terrasse agréable.

Le lieu occupant un angle vitré, la salle est lumineuse et accueillante, avec des murs décorés de photos et cartes postales anciennes du Vietnam.

Un soir, on y a partagé:

  • un quatuor de petits rouleaux de printemps au porc (12 CHF), dodus et croustillants, plutôt très (très) poivrés, bien faits, pas gras à coeur
  • un duo de bánh cuốn (14 CHF), des crêpes plates à la vapeur, farcies à la viande de porc et champignons chinois, servies avec des pousses de mungo blanchis, de la menthe fraîche en lamelle et des oignons frits sur le dessus. Elles étaient ici gourmandes, avec une très bonne pâte et un assaisonnement très équilibré. La viande était non pas hachée comme souvent mais découpée en petits cubes (première fois qu’on voyait cette finesse dans des bánh cuốn genevois ou lausannois), ce qui était bon mais manquait un peu de gras et de moelleux à notre goût. 
Mini-cubes de viandes, classieux
  • un phở bò (27 CHF), présenté dans un grand bol évasé, au bouillon clair et à la viande saignante juste excellente, ultra-tendre. Délicieux plat, mais cher par rapport à la moyenne genevoise (en comparaison, le phở bò de la Maison d’Asie est à 18 CHF et celui du Mékong à 21 CHF)

  • un plat de chạo tôm, soit 5 brochettes de canne à sucre enrobée de pâte de crevettes et servies avec des vermicelles de riz agrémentées de fines tranches d’ail frit (32 CHF). C’est un plat qu’on ne trouve pas souvent au restaurant car il nécessite pas mal de préparation, et comme c’est l’un de nos préférés, dès qu’on le voit au menu on le commande. La pâte de crevettes était bonne, moelleuse et bien assaisonnée (un poil huileuse sur l’extérieur s’il fallait trouver à redire, et comme dirait la Comparse viêt en chef: « c’est très bon mais la couche pourrait être plus épaisse »). Les gros mangeurs auront intérêt à demander une portion de bún (vermicelles de riz) supplémentaire donc. Les morceaux de canne à sucre étaient bien juteux, parfaits pour un machouillage de fin de repas.

A noter que la carafe d’eau est facturée 2 CHF (on a toujours du mal avec cette pratique…) et que le service était très cordial, attentif en tous temps et avec un bon rythme.

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester d’autres plats car la carte est variée et donne envie de tout goûter.

Appréciation subjective: 16/20


Bat Dat
71, boulevard Saint-Georges
1205 Genève
Suisse
+41 22 328 26 10

Visite: mardi 11 août 2020 – 20h – env. 50 CHF / 47 € par personne


Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*