Billets culinaires

Bai Bua thai bistro (Lausanne)

[Vente à l’emporter et livraison via UberEats]

Posé non loin de la Clinique Cecil vers le Pont Chaudron, ce sympathique petit local propose une fine et authentique cuisine thaïlandaise à l’emporter, avec quelques tables sur place. Il s’agit de la nouvelle adresse que l’équipe de l’ex-Tom Yam (anciennement 13 points au GaultMillau) a ouvert sauf erreur à l’été 2020. Parmi ses spécialités, on y trouve notamment du crabe mou, plat plutôt rare dans la région!

D’élégants dessins de fleurs de lotus peuplent tant le logo de l’endroit que la salle, où en temps normal il y a l’air d’avoir 3-4 tables. Les assaisonnements nous ont semblé très fins, et l’on sent vraiment le côté « fait maison et minute » dans tous les plats, ce qui est toujours hyper plaisant.

La carte comporte un bon choix d’entrées (8-20 CHF), de soupes (10-12 CHF), de salades (15-18 CHF), des plats de viande/poisson/légumes et currys (23-33 CHF) et quelques desserts (3-8 CHF). Des options végétariennes sont également proposées.

Pour une faim à l’emporter, on a partagé:

  • un assortiment d’entrées Bai Bua (20 CHF), composé de 3 brochettes satay de poulet et bœuf (avec une sublime sauce), 1 rouleau de printemps correct, 1 morceau poulet dans une jolie feuille de pandan bien parfumé mais peut-être un poil sec et une ex-cel-lente galette frite et crousti-moelleuse de poisson, crevettes, haricots et basilic thaï. 
  • un quatuor de ravioli à la vapeur végétariens (10 CHF), pas mal, qui existent également en version au poulet.
  • une très bonne (et pimentée) salade de bœuf, oignon, concombre, coriandre et tomates (18 CHF en taille entrée, existant aussi en taille plat à 25 CHF), bien parfumée
  • une salade de noix de Saint-Jacques grillées, échalotes et coriandre (30 CHF en plat, disponible aussi en entrée à 20 CHF), bonne également, avec des mollusques parfaitement tendres.
  • du crabe mou sauté au basilic thaï, racine de cachai (qu’est-ce donc? On a oublié de poser la question…), haricots verts (33 CHF). Jusqu’à présent, on ne connaissait le crabe mou (ou « en mue ») qu’en version « deep fried » très crousti-moelleux: il l’est ici également, et bien fondant à coeur, mais plutôt sauté. Les pattes et la carapace gardent donc un petit côté craquant sous la dent, nappées dans la sauce. Et pour ceux qui se poseraient la question: oui, on mange tout, et cela vaut la peine de passer outre ses aprioris pour tester ce plat si on ne le connait pas encore.

A noter que tous les plats sont servis avec du riz blanc parfumé, et que toutes les salades sont disponibles à la fois en taille « plat » et « entrée », ce qui est bien pratique quand on hésite entre 2 plats: autant prendre les 2…mais en petite taille pourquoi pas 😉

Est-ce qu’on y retournerait? Très volontiers pour tester d’autres plats, notamment le pad thaï ou les crevettes sautées à l’ail et poivre noir qui nous faisaient de l’oeil.

Appréciation subjective: 15/20


Bai Bua thai bistro
8, chemin des Croix-Rouges
1007 Lausanne
Suisse
+41 21 219 27 97
www.baibua.ch
Instagram: @baibua_thai_bistro
Facebook: @BaiBua-Thai-Bistro-Lausanne-112923630504383

Visite: vendredi 21 novembre 2020 – 20h – env. 55 CHF / 52 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*