Billets culinaires

Auberge de Choully (Genève)

Une auberge typique de village dont la façade sobre cache une terrasse plantée d’un beau platane probablement centenaire, où l’on vient pour une cuisine traditionnelle.

La salle fait très auberge/bistrot avec ses chaises en bois; la terrasse comporte une peinture d’alpage avec des vaches au goût incertain mais respire le bon temps. Ca tombe bien, comme c’était plein ce midi (réservation conseillée donc), mieux valait en avoir, du temps.

Un midi en semaine, on a pris:

  • le plat du jour: salade, poulet au four dans son jus, pommes nouvelles et haricots verts (21 CHF) – simple et efficace, avec viande juteuse et sauce goûteuse. Le menu d’affaires à 54 CHF avait l’air pas mal mais la faim nous manquait.
  • Les ravioles de Royan à la crème d’herbettes (25 CHF, mais la petite portion à 18 CHF aurait suffit je pense) – joliment servies dans une assiette creuse aux bords saupoudrés de fleurs séchées, sauce bonne mais un peu liquide « soupasse » avec la pâte un peu trop cuite (même s’il est vrai que ces ravioles sont rarement al dente)
  • Un assortiment de 5 desserts (16 CHF), très généreux et bien fait: mousse au chocolat (massive avec un mini peu de grumeaux pour les puristes), tarte au citron, espèce de cheesecake ultra crémeux et aérien (ex-cel-lent…et Dieu sait que je ne suis pas fan des cheesecakes), crumble chaud de fruits, meringue, double-crème et fruits
  • 2 verres de blanc genevois (la carte de vins locaux est fournie) et une carafe d’eau. Note: comme mentionné sur le menu, tout repas pris sans boisson est majoré de 3 CHF.

On aurait voulu prendre la tarte du jour – aux pruneaux – mais la serveuse n’a pas pensé utile de nous prendre la commande au début donc il n’en restait plus au moment d’attaquer les desserts…(elle n’avait pas l’air de comprendre que le choix du dessert en amont peut influencer celui du plat).

Le service était gentil mais un peu stressé, assez lent et approximatif par moment: attente certaine pour avoir la carte, assiette de la salade de ma comparse débarassée alors que la mienne était laissée sur la table, desserts apportés à une table qui avait encore les assiettes sales du plat, etc.. Certes, la terrasse était pleine et le service assuré par 2 personnes qui ne chômaient pas, mais 45min entre la salade et le plat du jour, c’est un peu longuet. Le repas a duré un peu plus de 2h: pressés s’abstenir!

Est-ce qu’on y retournera? Peut-être, pour la cuisine authentico-bonnarde et la terrasse…un jour où on n’est pas pressé. Et avec des collègues « à la bonne franquette » car il se peut que les chaises en plastique blanc ne plaisent pas à tout le monde (amies assistantes de directeurs plutôt habitués au Café de Peney, à bon entendeur!).

Note subjective: 15/20


Auberge de Choully
19, Route du Crêt-de-Choully
1242 Choully
Suisse
+41 22 753 12 03
auberge-de-choully.com

Visite: mercredi 30 août 2017 – 12h30 – 2 personnes,  72 CHF / 65 €

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*