Recettes

Spécial « Reste chez toi »: les « migas » (ou pain sec sublimé, agrémenté d’ail et de pommes de terre)

Les « migas » (littéralement: miettes de pain) sont un plat populaire passablement répandu en Espagne, très pratique pour recycler ses restes de pain dur en plat goûtu et crousti-moelleux.

Il en existe de nombreuses versions selon les régions. Notre petite grand-mère les faisait très simplement: avec des tranches d’ail et de pommes de terre. Pas de lard ou de chorizo, parfois du raisin vert. Car apparemment ce plat ce marie bien avec ce fruit ou du chocolat (!), mais « le chocolat ça coûtait cher, alors à la maison on avait plutôt droit au raisin », nous a dit une voix dans l’oreillette.

Ingrédients:

  • des tranches de pain sec coupées en dés (ou n’importe comment tant que ce sont des morceaux)
  • pas mal d’huile d’olive (plus il y en a, plus c’est bon…)
  • quelques pommes de terre coupées en tranches d’env. 3 mm d’épaisseur
  • 4 gousses d’ail (et même plus pour ceux qui aiment ça), pelées et coupées en tranches grossières
  • facultatif: des tronçons de ‘ »ajo tierno » (« ail jeune/tendre », qui ressemble visuellement à de l’oignon frais), à rajouter frit au plat

Marche à suivre:

  • faire chauffer l’huile dans une grande poêle
  • dans un grand saladier d’eau froide, faire tremper le pain, puis l’essorer dans ses mains avant de le balancer dans l’huile
  • rajouter les tranches de pommes de terre, saler et laisser cuire à feu moyen en couvrant. Le but est de faire cuire les patates tout en asséchant peu à peu le pain afin que certains morceaux en contact avec la poêle soient croustillants.
  • remuer toutes les 5 minutes jusqu’à ce que les patates soient cuites (sans devenir de la purée ni les brûler)
  • retirer le couvercle et rajouter les tranches d’ail
  • continuer la cuisson à feu moyen jusqu’à ce que le pain soit bien crousti-grillé et l’ail fondant. Pour un pain particulièrement croustillant, pas de miracle: il faut mettre passablement d’huile pour obtenir une quasi friture…(c’est encore meilleur, évidemment).

Comme indiqué plus haut, ce plat se marie bien avec du raisin frais, pour un petit côté frais. Ou de l’ail nouveau frit, du jambon cru, ou tout autre délice qui traîne dans le frigo.

Est-ce qu’on en remangera? Tout à fait, pour liquider les restes de pain dur de façon sexy.

Note (très très) subjective: 20/20*


Dégustation: mardi 31 mars 2020 – 20h

*en période de confinement, il se peut que la subjectivité soit encore plus subjective que d’habitude.

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*