Billets culinaires

Monsieur Bouillon (Genève)

Fraîchement ouverte le 14 septembre 2020, c’est la nouvelle adresse pimpante de Philippe Chevrier en collaboration avec le non moins pimpant Grégory Ahr (Yvette de Marseille, le Scandale, feu la S.I.P., le Calamar, entre autres). La cuisine, gourmande et classique, est goûtue et bien efficace, tandis que le service semble déjà clairement bien rôdé, au top du sympa.

Remplaçant les bureaux de la banque ING, Monsieur Bouillon est situé au rez du co-working chic Quartier des Banques. Après une petite semaine d’existence, il fait sans trop de surprise déjà le plein (réservation recommandée donc, sous peine de se retrouver sur un tabouret du bar central!). C’est ouvert 7/7 du petit matin pour le petit-déj au soir pour un verre, donc avec des horaires plus étendus que Chez Philippe, l’autre adresse de Philippe Chevrier toute proche (littéralement à 450 m).

A l’étage, un espace bar/lounge ouvrira fin septembre, servant notamment des sakés et des plats d’inspiration nippone de type brochettes teriyaki (si on a bien retenu). Tantôt vintage, tantôt contemporain, son mobilier est chiadé, coloré, confortable. Et pour les amateurs de speakeasy, la recherche des toilettes de l’étage pourrait s’avérer intéressante.

L’accueil était lumineux et plein d’énergie, suivi d’un service très pro, jovial et prévenant tout au long de la soirée. Assez en ligne avec le quartier, la clientèle était quant à elle composée ce soir-là d’un doux mélange de costards (sans cravates), de (nombreux) talons hauts accompagnés de baskets, de quelques familles BCBG sur les bords et majoritairement de trente/quarantenaires visiblement curieux de tester cette nouvelle place-to-be genevoise.

A la carte, les prix sont très corrects pour le quartier: compter 12-22 CHF pour une entrée, 12 CHF pour les « oeufs 73 » (de petits plats centrés autour d’un oeuf dodu de calibre 73g), 26-56 CHF pour les plats végé/viande/poisson (exception faite du poulet de Bresse entier de 1.8 kg à partager à 2 ou 3, à 148 CHF) et 9-18 CHF pour les desserts. Provenant de la ferme La Pièce à Céligny, les « oeufs 73 » portent le label Genève Terre Avenir et ont été pondus par des poules élevées en plein air, qu’on imagine donc gambadant joyeusement par monts et par Vaud*.

Un soir, dans une salle pleine comme un oeuf (OK, elle était facile…), on y a goûté:

  • le pâté en croûte de volaille « Monsieur Bouillon » au foie gras, morilles et noix de pécan (20 CHF), délicieux et très bien réalisé, agrémenté de 3 cubes de gelés fort plaisants. Celui de Chez Philippe étant très bon, on a commandé celui de Monsieur Bouillon en toute confiance, et à raison!
  • l’excellent oeuf frit, crème de parmesan et noisettes torréfiées (12 CHF), clairement délicieux, bien goûtu et totalement crousti. Le frit, c’est la vie!
  • l’oeuf de cane marbré au thé noir, pakchoï et pois gourmands (16 CHF), agrémenté de petites crevettes séchées. On aurait probablement dû commencer par ce plat pour sentir les arômes du thé, discrets; globalement pas de coup de coeur tant au niveau visuel que gustatif. 
  • l’oeuf poché, purée d’épinards et petits croûtons à l’ail, jus de poulet (12 CHF), également une très bonne entrée bien gourmande, avec une base de croûton généreuse (il s’agissait d’une tranche de pain entière, en mode croûton géant)
  • le plat signature: le demi poulet rôti à la broche au romarin et citron, frites traditionnelles belges et salade sucrine avec du maïs (28 CHF), bien fait et plaisant, tendre
  • le mille-feuilles, crème vanille aux oeufs (12 CHF), classique et très bon, composé de belles couches épaisses de pâte feuilletée garnies généreusement. Tip top!

On est passé voir l’étage pour digérer le dessert, et cela donnait ça (on suppose que la lumière sera plus tamisée quand l’espace ouvrira dans les prochains jours):

Pour finir, pour celles/ceux qui souhaiteraient plus de lecture sur le lieu et ses instigateurs, on recommande (comme d’hab’) l’article d’Edouard Amoiel paru dans Bilan.

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers pour tester d’autres plats (notamment les moules de bouchot zieutées à une table voisine ;-)), le futur brunch (avec la thématique des oeufs, cela semble plausible) ou la partie bar à l’étage quand elle aura ouvert.

Appréciation subjective: 16/20


Monsieur Bouillon
5, place de la Synagogue (dans les locaux du coworking Quartier des banques by Signature)
1204 Genève
Suisse
+41 22 789 09 09
https://monsieurbouillon.ch
Instagram: @monsieurbouillon
Facebook: @Monsieur-Bouillon-101327724967627

Visite: lundi 21 septembre 2020 – 20h – env. 60 CHF / 56 € par personne

*clin d’oeil aux cours de géographie cantonale de l’école primaire: lorsqu’il fallait dessiner le canton de Genève, beaucoup oubliaient quasi systématiquement l’enclave de Céligny, qui grignote le canton voisin…

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*