Billets culinaires

Mangiobevo épicerie italienne (Lausanne)

Réputée pour ses fameux paninis dodus faits minute, ses colombes à Pâques et ses panettones à Noël venus tout droit du Sud de l’Italie, cette petite adresse à l’accueil jovial propose également des focacce, arancini, charcut’, fromages, pizze artisanales surgelées et moult produits d’épicerie.

Les colombes de Pâques se déclinent en version classique (avec des oranges confites, 31 CHF les 750g), trois chocolats (32 CHF), fleurs d’oranger ou encore fraises et chocolat noir (34 CHF).

La classique était hautement bonne, avec un bel équilibre entre le moelleux de la pâte, le sucré de la croûte et le fondant des sublimes écorces d’orange. Tip top!

Située au bout de l’Avenue de France, l’adresse n’est pas grande mais les étagères sont bien remplies: huiles, sauces, pâtes, confitures, pizze artisanales surgelées, fromages et charcuteries peuplent l’espace.

A base de pains typiques « rosetta » importés depuis Naples (comme la majorité des marchandises vendues), les paninis sont juste énormes et ont un petit air de ballon de foot (12-15 CHF). Des focacce rectangles et plates ainsi que rondes et dodues, également importées de Naples sont disponibles.

Pour une faim à l’emporter, on y avait pris:

  • un panini Mangiobevo (salade, tomates, fromage de brebis, tomates sechées à l’huile d’olive, porchetta, artichauts à l’huile d’olive extra vierge et pesto d’épinards maison, 15 CHF), très richement garni, avec de porchetta bien tendre et goûtue. Un sandwich peut suffire à notre humble avis pour 2 repas d’un estomac de taille moyenne, vraiment!
  • 4 arancini, un de chaque: viande, aubergines, jambon-mozza et épinards (5 CHF, soit parmi les moins chers de la ville). Ils sont dodus mais vendus partiellement congelés (le mieux étant de les réchauffer chez soi au four à 210°C pendant 15 min). Il est possible de les avoir réchauffés au micro-ondes sur place mais avec un coeur congelé et la friture qui ramollit, on préfèrera personnellement l’option au four.
  • un focaccia « tre », avec 3 ingrédients: pesto rouge ou vert, jambon cru et salade, de tête autour de 8 CHF, servie « fraiche » (non-chauffée). Simple et efficace, d’un rapport qualité-quantité-prix bien intéressant. Pour les fans de focacce dans la région (et surtout les pendulaires), mentionnons celles de Bischero à Genève. Chez Mangiobevo, différentes options de garnitures nommées par nombre d’ingrédients sont disponibles (due, tre, quattro, etc.)

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester d’autres paninis et les pizze surgelées si on repasse dans le coin, et pour les colombes de Pâques bien pratiques pour des cadeaux.

Appréciation subjective: 14/20


Mangiobevo
68, avenue de France
1004 Lausanne
Suisse
+41 79 285 70 51
https://mangiobevo.ch/
Instagram: @mangiobevo.ch
Facebook: @mangiobevo.ch

Dernière visite: vendredi 19 mars 2021

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*