Billets culinaires

Le Coucou (Caux-Montreux)

Fameux pour sa vue panoramique canonissime sur le lac Léman, cet hôtel-restaurant propose des plats de brasserie et spécialités suisses (fondues, rösti, etc.) dans un cadre de chalet cosy. Cerises sur le gâteau? Les larges transats de bois sur le devant de la terrasse, et son service fort sympathique.

L’adresse est posée à 1150m d’altitude, à deux pas de l’arrêt de train Haut-de-Caux (1 train/heure de/pour Montreux), et dispose de plusieurs salles à l’intérieur comme de nombreuses places en terrasse. On peut également y dormir dans l’une de ses 7 chambres à la déco boisée (parfait pour des touristes étrangers en quête de suissitude carte postale…).

Pour un dîner post-rando (détails en fin de texte ci-dessous), on y a partagé:

  • une bonne fondue façon champagne au prosecco, truffes et fromage de l’alpage de Jaman (32 CHF). On nous avait dit dans l’oreillette que la fondue au fromage classique (26 CHF) était moins marquante: celle à la truffe était bien crémeuse et goûtue, servie avec du pain correct, de jolies petites pommes de terre grenailles et une petite salade. On a craqué pour la planchette de viande séchée en extra (12 CHF), qui est passée toute seule…
  • le bien bon rösti montagnard, jambon et fromage gratiné (28 CHF), généreux et bien fait. Notre rösti préféré reste ceux de l’Auberge du Col de Soud, mais celui du Coucou est plaisant.
  • la tarte tatin et sa crème glacée de gruyère (12 CHF). Les glaces étant de Mövenpick, à la lecture de l’intitulé on se réjouissait de voir une boule à la double crème de Gruyère, mais s’en est une…à la vanille qui a débarqué (la prochaine fois on vérifiera à la commande). Les pommes étaient ultra-fondantes sans être trop sucrées, comme on aime, et quelques myrtilles par parcouraient l’assiette. Une rosace de vraie crème fouettée (et pas de bombe) aurait été bienvenue.

Pour les motivés des mollets, mentionnons que plusieurs randonnées partent/arrivent à Caux, par exemple celle qui démarre aux Avants, passe par l’alpage de Jaman (avec possibilité de monter la Dent de Jaman) et les Rochers de Naye avant de redescendre sur Caux. Il faut juste considérer qu’à la fin du printemps, comme cela a été notre cas, certains passages peuvent encore être enneigés, donc carrément affreux. A l’arrivée sur Caux, LE banc posé à la sortie de la forêt récompense cependant tous les efforts et émotions 😉

Note à nous-même: plus jamais! On y retournera uniquement l’été en pleine canicule (pour être bien bien sûr que la neige est partie en vacances…) ou en plein hiver avec des raquettes (si tant est que le sentier est balisé).

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester d’autres plats et la terrasse en cas de beau temps.

Appréciation subjective: 15/20 (20/20 pour les chaises longues en bois et la vue!)


Le Coucou Hôtel & Restaurant
31, route des Monts
1824 Caux (Montreux)
Suisse
+41 21 21 961 25 91
www.coucoumontreux.com
Instagram: @coucoumontreux
Facebook: @coucoumontreux

Visite: dimanche 6 juin 2021 – 19h30 – env. 50 CHF / 48 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*