Critiques

Osteria della Bottega (Genève)

Petit frère de La Bottega (1* au Michelin), L’Osteria a repris les anciens locaux de son grand frère gastronomique et propose une cuisine italienne élégante, épurée, très maitrisée. Très bonne donc,  mais avec des prix dans la fourchette haute.

En pleine vieille-ville, l’adresse possède un charme indéniable. Elle est agréable à l’extérieur comme à l’intérieur: la salle du devant avec sa grande carte de l’Italie au mur est très réussie; la salle arrière est par contre moins marquante, avec un plafond plus bas. Niveau ambiance, à midi du moins, elle est plus bourgeoise que détendue. Le midi de notre passage, la terrasse était peuplée principalement d’avocats, de banquiers et d’hommes d’affaires en tous genres, assis bien droits sur leurs chaises. 

Il faut compter 16-24 CHF pour une entrée, 30-32 CHF pour un primo (pâtes, risotto ou gnocchi) et 42-49 CHF pour un secondo (viande ou poisson) et 12 CHF pour un dessert. A noter que le midi, il n’y a pas vraiment de « plat du jour » à prix mesuré, mais des suggestions d’entrées et plats en plus de la carte (ce jour-là, une volaille à 44 CHF).

Un jeudi midi, on y donc a goûté:

  • la boisson detox glacée du jour (7 CHF), pleine de peps, de tête avec de la pomme et des herbes fraiches
  • un excellent pain à tremper dans de l’huile d’olive, accompagné de sublimes fines feuilles craquantes (dont le nom nous échappe)
  • des cappellacci alle erbe, ricotta e ribes nero, soit des ravioli aux herbes fraîches, ricotta et cassis (30 CHF). Délicats, équilibrés, moelleux, parfaitement cuits. Originaux et très bons avec leur côté fruité, mais à déguster lentement car ils devaient être 9 en tout (les gros estomacs devraient prendre une entrée avant).
  • des fettuccine al ragout di manzo dell’Osteria (au boeuf, 32 CHF). Pâtes également très justes, certes classiques et relativement « simples » mais très efficaces et savoureuses. La taille de la portion laisse pour sûr une place pour le dessert, et ce serait bien dommage de repartir sans en tester.
  • une pêche rôtie (12 CHF), sorbet et crumble au café cacaoté ultra léger et juste ex-cel-lent (il était caché sous le fruit). Coup de coeur pour ce crumble, clairement!
  • un semifreddo à l’amande, abricots du Valais et gingembre doux (12 CHF), très bien conçu, avec bel assemblage de saveurs. L’espresso était à 5 CHF.

A noter que le service, en plus d’être très pro, était bien rapide et précis, ce qui est toujours appréciable pendant la pause de midi. Certains serveurs semblaient juste un peu rigides sur les bords (comme s’ils s’adaptaient à la majorité des clients du jour?), tandis que d’autres étaient chaleureux et lumineux (notamment la serveuse qui nous a accueillis).

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester d’autres plats même si ce n’est pas donné, en particulier le tiramisù au speculoos dont on nous a dit beaucoup de bien.

Note subjective: 16/20


Osteria della Bottega
3, Grand-Rue
1204 Genève
Suisse
+41 22 810 84 51
www.osteriadellabottega.com
Instagram: @osteriadellabottega
Facebook: @osteriadellabottega

Visite: jeudi 11 juillet 2019 – 12h30 – env. 55 CHF / 50 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*