Billets culinaires

Cottage Café (Genève)

On y vient pour ses tapas goûtues et sa belle terrasse champêtre, au coeur de Genève et deux pas du lac. C’est souvent plein, donc réservation plus que conseillée. 

Posé en face du monument Brunswick, ce café est un lieu charmant, une sorte de « valeur sûre » quand on cherche un endroit sympa, central et pas trop cher (avec plein d’options pour végétariens, en bonus). L’intérieur de la maisonnette est cosy et patiné, et la terrasse bien ombragée avec le glou-glou de la fontaine en bruit de fond. Déjeuner là, c’est presque des vacances, à part quand il est l’heure de retourner au bureau. Et en plus tout est fait maison, y compris les glaces, et le service est gentil. Il est juste souvent lent le midi, surtout quand la terrasse est pleine, ce qui permet d’observer longuement les moineaux du coin gambader ci et là.

Lors de plusieurs déjeuners, on a goûté:

  • la salade au taboulé (29 CHF), jolie et bien généreuse, avec un mélange de crudités et de fruits (poires, pommes, fruits rouges)
  • la lasagne à la courge (23.5 CHF), le classique coiffé de son arbre de basilic. La sauce tomate est un poil acide et assez épicée, mais le tout est bon.
  • une salade estivale avec du jambon Serrano, melon Charentais, copeaux de parmesan, noisettes et mesclun (32 CHF, bonne et colorée mais chère. Elle existe en petite taille à 17.5 CHF également)
  • le brownie aux noix (7 CHF), servi avec quelques fruits, classique, bon et généreux
  • l’assiette gourmande (10 CHF), avec un jour des minis panna cotta, cannelé, tarte aux noix (un peu trop cuite malheureusement) et une tartelette au citron, et un autre jour la même sélection mais avec un moelleux au chocolat à la place de la tartelette au citron.
  • la tarte de saison, à la rhubarbe avec un coulis de fraise (12 CHF), qui ne cassait pas des briques et étaient assez lourde avec sa pâte massive (bonne) et sa base à l’amande sous la rhubarbe. Pour une fois qu’on voulait un dessert « léger », ce n’était pas très estival et visuellement, on aurait dit une tarte…au poireau. On a dit à la serveuse que la rhubarbe mériterait d’être tronçonnée pour un visuel plus avenant et plus de facilité à la découpe, donc peut-être que cela a changé.

Concernant les tapas (servies dès 18h), il y en a plus d’une trentaine (!) à la carte, et une majorité sont de petits plats cuisinés. Bien plus intéressants que les sempiternelles planchettes de charcuteries et fromages.

De tête, on avait particulièrement aimé:

  • le houmous/pita (15 CHF)
  • shak-shouka (confit de tomate et poivrons à l’orientale, oeuf au plat et sumac, 13.5 CHF)
  • la tatin de patates douces, échalotes, thym et morilles (avec une bonne pâte fondante, 16 CHF)
  • le mille-feuille d’aubergine gratiné au gorgonzola (14.5 CHF)
  • la tortilla mexicaine à la tomate séchées (ou à l’olive noire) et mozzarella (13 CHF)

Est-ce qu’on y retournera? Clairement, pour un apéro en terrasse ou un autre déj.

Note subjective: 15/20


Cottage Café
7, rue Adhémar-Fabri
1201 Genève
Suisse
+41 731 60 16
www.cottagecafe.ch
Instagram: @cottage.cafe
Facebook: www.facebook.com/pages/category/Restaurant/Cottage-Café-159577037399308/

Dernière visite: jeudi 4 juillet 2019 – 12h30 – env. 43 CHF / 36 € par personne le midi

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*