Critiques

Auberge de la Gare (Grandvaux)

Une des plus agréables terrasses du Lavaux, clairement. Posée au-dessus de la gare, cette joyeuse auberge tenu par un couple lumineux (Madame en salle, Monsieur derrière les fourneaux) est une adresse verdurée de choix pour sa vue panoramique sur le lac et les vignes. Réservation du mille-feuille aux framboises (quand il y en a) obligatoire…

L’été, les tables en terrasse sous la tonnelle se réservent bien en avance: ayant appelé quelques jours avant de venir, on a quand même eu assez de chance pour avoir la dernière table disponible en terrasse mais c’était presque moins une (!).

Un menu de saison entrée + plat + dessert à 64 CHF ou à 70 CHF avec 2 entrées est proposé, ce qui est fort correct vu la qualité des ingrédients issus pour la plupart des environs (Vevey, Vuillerens, Echallens, Le Lieu, Carrouge, etc.). Petit bonus pour les enfants : les nuggets sont faits à base de vrai poulet et servis dans une assiette en forme de Mickey (si c’est pas la classe ça). La patronne est adorable avec les mini-clients (la petite de nos Comparses a même eu droit à une visite dans la cuisine et un bol de mini-Smarties, que les adultes que nous étions se sont empressés de vider discretos. Tant de chocolat à 2 ans, ce n’est pas bon pour les dents évidemment).

Un samedi midi, après avoir grignoté d’excellentes petites flûtes en guise d’amuse-bouches, on y a partagé :

  • 6 escargots de Fribourg dans leur coquille, beurre aillé maison (15 CHF), très bons, avec un beurre aillé comme il faut, ni trop peu, ni pas assez. La corbeille de pain y est passée, forcément.
  • Une croûte aux morilles de « Petitrenaud » (19 CHF en entrée, disponible aussi en plat à 36 CHF), ainsi nommée car le fameux journaliste est venu tourner à l’auberge lors de sa virée dans le Lavaux en 2014. Sauce onctueuse, bonne.
  • une jolie salade d’asperges vertes de Vuillerens et jeunes pousses, julienne de bœuf séché de Muotathal (Schwytz), vinaigrette de grenade (17 CHF en taille entrée, disponible en plat à 27 CHF). Une vraie découverte ! Le bœuf à la fois juteux et séché, très goûtu.
  • une souris d’agneau braisé au citron confit, frites fraiches bien bonnes et jardinière de légumes (38 CHF), tendre et généreuse
  • une entrecôte de bœuf « Viande de nos Monts » grillé, beurre à l’ail des ours, frites et légumes (42 CHF), classique et efficace.
  • des filets de perche frais importés meunière (il n’y en avait plus du Lac), pommes natures, sauce tartare (180g, 37 CHF), bons. On peut avoir des frites également si l’on préfère.
  • une tranche de tarte à la rhubarbe (5.5 CHF), simple et efficace
  • et le meilleur pour la fin : LE mille-feuille aux framboises, à s’en relever la nuit. Pâte feuilletée bien présente en haut et en bas, crème chantilly onctueuse et épaisse au milieu, le tout bien garni de framboises. Rien à redire, c’était juste excellent. Il n’y en a pas toujours au menu, mais on peut clairement en pré-commander une part quand on appelle pour réserver, histoire de ne pas se retrouver le bec dans l’eau s’il y a rupture de stock sur le moment. Un must !

Un endroit vraiment charmant, avec en bonus des poules, lapins et plantes du potager à zieuter dans des différentes zones du lieu, ce qui est fort sympathique.

Est-ce qu’on y retournera? Absolument, pour la douceur de vivre du lieu et ses assiettes qui rendent heureux.

Note subjective: 17/20

2019: 13/20 (1 toque) au Gault & Millau


Auberge de la Gare
1, rue de la Gare
1091 Grandvaux
Suisse
+41 21 799 26 86
www.aubergegrandvaux.ch
Instagram: @aubergedelagaregrandvaux
Facebook: @aubergedelagaregrandvaux

Visite: samedi 1er juin 2019 – 12h30 – env. 75 CHF / 65€ par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*