Billets culinaires

Nandanam (Lausanne)

Le meilleur restaurant indien de Lausanne, à notre humble avis. C’est toujours plein, donc la réservation (très) en avance est hautement conseillée!

Comme cette adresse est à deux pas de la gare, on y est souvent passé en coup de vent pour y chercher un naan au fromage à l’emporter (5 CHF): il faut juste se faufiler entre les tables et attendre debout vers le bar. Le naan est discrètement farci de fromage (on n’a pas l’impression de manger de La vache qui rit) et la pâte- réconfortante à souhait – semble comporter quelques herbes. On est fan!

Le cadre est celui d’un bistrot avec quelques touches indiennes ça et là, et aux beaux jours, cela vaut la peine d’aller sur la terrasse qui se cache à l’arrière. L’ambiance est détendue et vivante, et quant au service, il était à chaque fois sympathique, rapide et dynamique.

En plusieurs passages, on y a goûté:

  • l’excellent lassi maison à la mangue (5 CHF), très parfumé en épices et cardamome
  • en mise en bouche, des petits papadam servis avec un excellent chutney safranné et une sauce fruitée. Attention aux chips très oranges (donc très piquants) pour les palais sensibles.
  • un naan au fromage (5 CHF), toujours efficace. Sur place, il est servi déjà tranché.
  • du Hariyali Tuna (green pistache tuna chili, 15 CHF) soit une belle assiette de thon grillé et tranché enrobé de pistache, menthe, cumin, pesto coriandre. Délicat, un poil pimenté si jamais. Les samosas zieutées à la table voisine avaient l’air fameuses (on se le note pour la prochaine fois!)
  • le beau trio de beignets aux crevettes Lentil Vada (14 CHF), très beaux et goûtus, servis avec un parallélépipède de lentilles et une purée orange passablement piquante (les palais sensibles d’abstiendront d’y toucher)
  • le poulet tandoori / Murgh Tikka Tandoori (31 CHF), très bon et élégamment servi avec une excellente sauce citronnée, du riz coloré, une saladine et des légumes relevés
  • le Thali végétarien (29 CHF), soit un beau plateau de petits plats à base de légumes et féculents frais/tièdes/chauds et accompagnés de naan nature, riz, papadam, lentilles et chutney du jour. Bien équilibré en textures, saveurs, températures (il y a autant du frais que du tiède ou chaud), le tout était plaisant.
  • le Butter Chicken (31 CHF), mariné aux épices tandoori avec une sauce onctueuse à base de tomates, oignons, noix de cajou, bien parfumé et bon
  • du gulab jamun (11 CHF), soit deux boules à base de semoule et de lait (donc une consistance un peu élastique/collante), trempées dans un sirop épais parfumé à la cardamome.
  • le trio de crèmes brulées (10 CHF), de tête vanille, cardamome et chocolat, fin et au caramélisage bien maitrisé.
  • le gâteau au chocolat « légèrement pimenté »selon l’intitulé du menu (10 CHF), simple et efficace, au vrai goût de chocolat noir (par contre, on n’a pas vraiment senti le piment). Ce dessert vient d’office avec une boule de glace vanille, mais on peut demander une boule de la « fameuse » glace maison pistache-cardamone-safran qui accompagne la mousse au chocolat. Elle est juste excellente, bien parfumée et généreuse en éclats de pistache. On recommande vivement!

Est-ce qu’on y retournera? Clairement, toujours en réservant à l’avance (ou alors en tentant notre chance tard, car certains on réussi à avoir une table à l’improviste vers 21h30).

Note subjective: 18/20


Nandanam
11, avenue Louis-Ruchonnet
1003 Lausanne
Suisse
+41 21 312 23 00
www.nandanam.ch
Instagram: @nandanam_restaurant
Facebook: @restaurantnandanam

Dernière visite: mercredi 3 juin 2020 – 20h – env. 65 CHF / 57 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

  • Reply La semaine d'une gourmette 16 décembre 2019 at 8 h 58 min

    Je suis bien d’accord, la cuisine du Nandanam est vraiment une merveille !

  • Répondre

    *