Recettes

Spécial « Reste chez toi »: carne en salsa (viande en sauce)

Il a l’air tout simple ce plat, et pourtant: il est ultra-efficace. Genre hautement excellent. C’était même notre plat préféré parmi ceux que faisait notre petite grand-mère. Le genre de plats qu’on demande le jour de son anniversaire, par exemple.

Elle avait beau fait une belle quantité de frites, il n’en restait jamais trop: après le premier service, on avait le droit de se resservir et il fallait veiller à équitablement  répartir les polyèdres de patates, sans laisser qu’un des petits-enfants en ait plus que d’autres. Et ce malgré son même son sempiternel « Darle un poco mas a Nico, que le gustan mucho las patatas » (Mettez-en un peu plus à Nico car il aime vraiment beaucoup les frites). Car les autres aussi, on aimait beaucoup les frites Mami!

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 800 g de ragoût de bœuf coupées en gros cubes
  • 800 g de pommes de terre pour frites pelées
  • 4 tomates pelées, épépinées et coupées en petits morceaux
  • 1 gros oignon émincé grossièrement
  • 1 grande boîte de petits pois-carottes
  • de l’huile d’olive
  • sel

Marche à suivre:

  • dans une marmite à pression ouverte et à feu fort, faire dorer pendant environ 10 minutes l’oignon avec les morceaux de viande dans pas mal d’huile
  • rajouter les tomates et saler. Les tomates allant rendre de l’eau, pas besoin d’en rajouter
  • fermer la marmite et faire chauffer. Quand le 2e trait rouge est visible, baisser le feu et laisser mijoter pendant 1h.
  • en parallèle, découper les pommes de terre en polyèdres inégaux (4 faces, 5 faces, 6 faces selon l’inspiration)
  • une vingtaine de minutes avant de passer à table (pour qu’elles soient bien chaudes), les frire à feu fort puis les égoutter
  • au bout d’1h de cuisson, ouvrir la marmite et verser la boîte de petits pois-carottes, puis remuer pour bien les mélanger et les réchauffer
  • c’est prêt! Servir la viande et les légumes en premier, avec les frites de côté pour qu’elles restent bien croustillantes (elles ramollissent au contact de la sauce)

Est-ce qu’on en refera? Carrément, car c’est trop bon.

Note (pas du tout) subjective: 30/20*


Dégustation: vendredi 24 avril 2020 – 12h30

*en période de confinement, il se peut que la subjectivité soit encore plus subjective que d’habitude.

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*