Billets culinaires

Le Figuier (Perpignan)

Connu pour sa jolie terrasse (qu’on a malheureusement pas testée en plein hiver), ce restaurant sert une cuisine sans prétention mais de bien bons desserts, dans le vieux Perpignan. 

L’accueil était dynamique et chaleureux et le service rapide, dans une salle à la déco simple sans être désagréable. 

Les assiettes sont un peu vues et revues, manquant de ce supplément d’âme qui rendent un endroit vraiment marquant.

Après consultation de la grande ardoise qui fait office de menu, on y a diné:

  • des gambas au pastis en entrée (9€ les 4), hypra tendres et goûteuses.

  • un filet de boeuf du Limousin sauce aux trompes de la mort, gratin dauphinois et poêlée de légumes (22€). La viande était ultra-tendre mais la sauce basique (on a eu du mal à trouver les champgnons) et les accompagnants pas mauvais mais assez banals.
  • de la morue gratinée à l’ailoli et gingembre, riz crémeux aux légumes (et non aux cèpes comme écrit sur la carte) et la même poêlée de légumes (18€). Le poisson était tendre mais l’assaisonnement globalement trop salé. 
  • un Perpi-Barcelone, soit un Paris-Brest maison avec une crème aérienne au turron local (8€), juste excellent. La pâte à chou était parfaitement légère: un très bon choix.
  • un bon café gourmand maison (9€) composé d’une ex-cel-lente mini-crème catalane bien parfumée (avec une croûte de sucre un peu dure cependant), un morceau de turron, un flan (un peu sec et pas très sucré), une boule sucrée aux pignons et un mendiant au chocolat noir. 

Si les plats nous ont fait un peu hausser les épaules de par leur côté « sans plus », les desserts et le service ont bien rattrapé l’expérience. Et la terrasse a l’air d’être un must aux beaux jours.

Est-ce qu’on y retournerait? Peut-être.

Note subjective: 13/20


Le Figuier
6, rue du Figuier
66000 Perpignan
France
+33 4 68 63 14 82
https://www.facebook.com/restaurant.perpignan.le.figuier/

Visite: vendredi 28 décembre 2018 – 19h30 – env. 37 € / 42 CHF

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*