Billets culinaires

Hôtel-Restaurant de la Givrine (Saint-Cergue)

A deux pas de la gare de la Givrine, cet hôtel-restaurant typique est pratique pour une fondue (sur réservation) après une belle balade dans le coin.

La Givrine, c’est avant tout l’endroit où tous les petits Genevois ont fait au moins une journée de luge avec trajet en car et sandwiches frigorifiés dans leur sac à dos. Mais c’est aussi une destination parfaite pour un tour en raquettes (qui se louent dans la chalet à côté  du restaurant).

Le cadre est correct et l’espace vaste, avec une partie « self-service » à l’entrée et de grandes tables de bois. Il y a même un babyfoot dans la véranda.

Le service pourrait juste être plus chaleureux et souriant car cela ne respire pas la flexibilité ou la passion du service-client, ce qui est dommage: en supplément du menu de groupe qui avait été convenu, on a en effet osé demander quelques malakoffs en « entrée ».  

On a eu l’impression de déranger: cela a été toute une histoire car ce mets doit normalement être commandé en avance (ce qu’on ignorait), même si finalement l’équipe a accepté de nous en servir (…après l’arrivée des fondues, ironie du sort).

Dans le cadre d’une chouette sortie entre collègues, on y a donc dîné:

  • des planchettes de viande séchée, correcte mais avec des cornichons un peu mous (26 CHF)
  • des malakoffs malheureusement décevants car beaucoup trop huileux au niveau de la base de pain frite. À éviter donc.

  • une fondue moit’-moit’ gruyère-vacherin (26 CHF), pas mal
  • une fondue aux cornes d’abondance (27 CHF) bien goûteuse
  • une fondue aux bolets (28 CHF), bonne et bien garnie en champignons mais juste un poil salée. A noter qu’on peut également prendre un trio de ces fondues dans un caquelon à 3 compartiments, pour ceux qui n’aiment pas choisir.

  • une étonnante fondue au jus de pommes sur-mesure pour quelqu’un qui ne consomme pas d’alcool: avec un petit goût légèrement sucré, c’était pas mal du tout et crémeux.
  • de bons gâteaux maison au chocolat et vanille/fruits, commandés spécialement pour l’occasion car un des convives fêtait son anniversaire ce jour-là. Celui au chocolat, avec une excellente génoise et une bonne mousse, était particulièrement réussi.

Concernant la tarte aux pommes maison (7 CHF la tranche bien garnie, un classique du menu), elle est également très bonne.

Est-ce qu’on y retournera? Peut-être.

Note subjective: 13/20


Hôtel & Restaurant La Givrine
78, route de France
1264 Saint-Cergue
Suisse
+41 22 360 11 15
http://www.restaurantdelagivrine.ch

Visite: jeudi 7 février 2019 – 21h – env. 50 CHF / 42 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*