Critiques

Debi’s Kitchen (Meyrin)

Après le food truck vert pastel, la cheffe Debi, d’origine vietnamienne, a ouvert ce lumineux restaurant dans le tout nouvel éco-quartier des Vergers à Meyrin. On y trouve une jolie cuisine goûtue, locavore à tendance asiatique du Sud-Est, et des desserts de folie (!).

Le cadre est contemporain, épuré et coloré, avec des terrasses de part et d’autre du bâtiment: une grande terrasse à l’ombre côté entrée principale, et une deuxième terrasse plus informelle et chillax à l’arrière, qui vaut le coup d’oeil car elle est ensoleillée. Le service était quant à lui dynamique et rayonnant de bonne humeur, et à l’écoute, donc très plaisant. 

Un midi, après avoir zieuté la carte courte mais efficace – et qui a le mérite de bien mentionner les allergènes et de mettre en option la coriandre et/ou les cacahuètes pour ceux qui n’aimeraient pas ça, on y a pris:

  • une salade d’algues wakamé (5 CHF), simple et efficace
  • un duo de rouleaux de printemps porc (10 CHF), excellents et presque « légers »  dans leur garniture bien goûtue, avec un bon croustillant. 
  • un pad thaï de poulet (22 CHF), le plat signature de l’adresse à ce qu’on a compris. Le poulet (suisse) était ultra tendre et le tout bon mais avec un peu trop de sauce et de sel à notre goût. Les baguettes lisses ne facilitent pas trop la tâche de chopage des nouilles, mais ça passe.
  • un Yangnyeom-Tongdak ou KFC coréen de poulet frit suisse (24 CHF), nappé d’une sauce aigre-douce légèrement pimentée à base de pâte de gochujang (un condiment coréen fermenté piquant), et servi avec du riz blanc et une pimpante salade de concombre mariné. Plat très réussi, combinant allègrement un éventail de textures grâce au combo crousti-frit/riz moelleux/légumes frais.
  • un brownie au chocolat et noix de pécan (8 CHF), servi avec une boule de glace vanille de PUROgelato, un glacier artisanal genevois. Le brownie était excellent, tiède et très fondant à coeur, vraiment au top. L’étape du dessert nous parait donc obligatoire ici!
  • une tranche dodue de carrot cake aux noix de Grenoble et sa très bonne buttercream (7 CHF), également excellent car aéré, croustillant avec ses noix et très parfumé à la cannelle (on adore)
  • le tout arrosé d’une très bonne citronnade maison (3.7 CHF les 25cl) et d’un jus de pomme local provenant de l’épicerie participative « La Mini-Fève », attenante au restaurant (en attendant « La Grande Fève », le Supermarché Participatif Paysan du quartier prévu pour 2020-21).

Le restaurant est pour l’instant ouvert uniquement les midis en semaine, ainsi que les vendredis et samedis soirs: zieutant la carte du soir, on aurait bien voulu tester le bún cha gio et char xiu* (porc grillé-laqué un peu rouge et sucré) car on adore cette viande. La serveuse nous a dit que le vendredi midi, on peut tenter de le demander à midi dans le cas où la cheffe a déjà commencé à en préparer pour le soir…à voir.

Est-ce qu’on y retournera? Très clairement pour tester d’autres plats/desserts et la terrasse arrière ensoleillée qui invite fortement à la détente.

Note subjective: 16/20

*une Comparse a testé et validé ce plat pour nous quelques jours après la publication de ce texte 😉 Voilà à quoi il ressemble:


Debi’s Kitchen
6, rue des Arpenteurs
1217 Meyrin
Suisse
+41 22 556 1313
www.debiskitchen.ch/
Instagram / @debiskitch
Facebook / @debiskitchen.ch

Pour savoir où se balade le food truck, c’est par ici (Lundi: Carrefour de la Jonx / Mardi: Nations / Mercredi: Sécheron (bout de la rue Kazem Radjavi / Jeudi : Bel-Air / Vendredi: Uni Dufour)

Visite: mardi 7 mai 2019 – 12h30 – env. 42 CHF / 36 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*