Billets culinaires

La Senia (Orihuela)

À la sortie d’Orihuela vers l’EMS de Redován*, ce grand bâtiment ne paie pas vraiment de mine de l’extérieur mais abrite 2 grandes et lumineuses salles typiques des lieux pour banquets. On y trouve une bien bonne et généreuse cuisine traditionnelle du coin, y compris des paellas et riz (réservation conseillée). Petits mangeurs s’abstenir!

L’entrée donne sur la salle du bar, très populaire, mais dès qu’on passe les salles latérales, c’est un tout autre style (le genre de style avec de gros rubans aux chaises et des tables rondes nappées).

Le service était dynamique et sympathique de bout en bout, malgré une salle quasi pleine (c’est un des rares restaurants de la ville à être ouvert en août).

Pour un grand – vraiment grand – repas avec de gros mangeurs, on y a goûté:

  • les très bonnes et é-nor-mes croquettes de rape (baudroie) et pignons (2.5€/pièce), aussi grosses que des balles de tennis. En même temps elles s’appelaient « croquetón » et pas « croqueta », donc on aurait dû s’en douter. Très crémeuses à coeur, un peu trop grasses sur les bords mais bonnes.
  • l’oeuf de caille au plat sur une tranche de foie gras cuit, lui-même sur une tranche de fromage blanc frais (4€). Idée sympathique mais portion trop lourde, même pour les fans d’oeuf de caille.
  • un trio d’« ensaladillas » (salades à base de mayonnaise), à nouveau très généreuses et goûtue (16€ les 2 assiettes réparties sur la table). Salade russe, de bocas (au surimi) et au poulpe.
  • des gambas al ajillo (30€ pour 7), tendres et bien parfumées à l’ail, accompagnée de bandes de morue et des mini-anguilles. La corbeille de pain y est passée, vu le niveau de l’huile…
  • et après tout ça, le plat de résistance…un bien bon riz aux fruits de mer (14€/personne), avec des crevettes, calamars, langoustines et au grand bonheur des amateurs du genre: pas mal de socarrat sur les bords (la partie de riz grillé). Peut-être un poil salé, mais sinon très bon et bien goûtu.
  • un assortiment de desserts pour 6 (4.5€/personne), soit notamment du flan (très bon, au vrai goût du « fait maison »), du cheesecake, une tarte aux noix, une autre au chocolat. Très (trop) riche, pas trop notre style. On peut également choisir à la carte, si l’on souhaite un dessert en particulier.

Avec tout ça, autant dire qu’on est ressorti ultra-repu…;-)

Est-ce qu’on y retournera? Très volontiers avec un gros appétit.

Appréciation subjective: 15/20 (17/20 pour le riz, la star du repas)

*la légende dit qu’une fameuse et incroyable Tía Tonica y a résidé jusqu’en 2021.


La Senia
Carretera Redován (El Escorratel)
03316 Orihuela
España
+34 638 034 802
https://lasenia.grupohinsa.es
Facebook: @restaurantelasenia

Miam: dimanche 22 août 2021 – 14h – env. 35 € / 40 CHF pour une très grande faim

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*