Billets culinaires

Romain C. – Salon de thé et pâtisseries (Lausanne)

Une des meilleures pâtisseries de la ville, probablement la plus coquette et la plus sophistiquée, avec un élégant brunch le weekend. Le Chef est notamment passé par Ladurée et Le Meurice avant d’arriver au Château d’Ouchy, ce qui explique que l’on sente une haute dose de maitrise technique et de créativité visuelle « parisiennes ». Ce qui manquait cruellement à Lausanne!

Aux côtés de Romain, sa maman Florence – décoratrice d’intérieur – gère le service en salle de manière lumineuse et dynamique. C’est cosy et coloré, et on s’y sent bien.

Un dimanche à midi, on y est venu tester le très bon brunch (45 CHF, une boisson incluse), composé ce jour-là:

  • d’une petite salade lentilles-betteraves,
  • d’une ardoise de fromages,
  • d’un assortiment de 3 très bons saucissons,
  • de la terrine et des cornichons,
  • d’une salade verte assortie d’une belle vinaigrette maison,
  • d’un yoghourt nature à agrémenter de muesli croustillant et gourmand,
  • d’une petite salade de fruits frais en sirop,
  • d’une fine tranche de quiche aux légumes du jour (toujours aussi délicieusement légère),
  • d’une assiette de viennoiseries (croissant, brioche au sucre et cake à la pistache assez riche). A Lausanne, on garde une petite préférence pour les viennoiseries de Breadstore.

En boisson, le chocolat chaud était excellent, très parfumé (de tête, 6.8 CHF  à la carte).

Hors brunch, en plusieurs autres passages, on y a testé:

  • un potage de légumes maison (8.9 CHF, goûtu et généreux)
  • une belle tranche de quiche carotte-brocolis avec une salade verte aux fines lamelles de champignons (18.7 CHF). Exempte de fromage, la masse à l’oeuf entre les légumes était légère, toute douce. Une très bonne option.
  • un pain au chocolat très cacaoté (3 CHF de tête), original et gourmand dans son rapport pâte feuilletée/taille des barres de chocolat, et recouvert de grué de cacao qui animent la dégustation
  • une brioche feuilletée (3.5 CHF), belle et dodue, aérée et moelleuse, plus briochée que feuilletée, très bonne. A manger vite et bien sous peine de voir son sachet en papier devenir quasi transparent là où se trouve la brioche (le gras c’est la vie, donc on valide complètement). Sauf erreur, une version existe avec du caramel également.
  • un éclair au chocolat (env. 8 CHF de tête), très cacaoté également donc qui enchantera les amateurs de dessert pas trop sucrée. La pâte à chou était légère, croustillante sur les extérieurs.
  • un joli chou marron-clémentine (8.5 CHF), surmonté d’une jolie rosace de crème et fourré d’une  excellente compote de fruit.

Quand on y mange sur place, il faut juste bien penser à commander sa pâtisserie en arrivant car le mieux est de la déguster 15 minutes après sa sortie de la vitrine, pour éviter que l’éventuelle crème soit trop ferme.

Les prix sont plutôt consistants (env. 7-9 CHF la pâtisserie individuelle) mais la qualité et le 100% fait maison sont au rendez-vous. Des créations sans gluten sont disponibles, et pour nos amis dentistes, le Chef essaye de travailler avec le moins de sucre possible tout en gardant des saveurs (on ne le remarque pas vraiment, signe que le défi est bien réussi!).

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester d’autres pâtisseries et le cake au chocolat qui avait une très belle mine (on était trop repus pour en prendre…!)

Note subjective: 16/20


Romain C
19, avenue de Béthusy
1005 Lausanne
Suisse
+41 21 312 17 98
www.romain-c.com
Instagram: @romainclausanne
Facebook: @RomainCsalondethe

Dernière visite: dimanche 1er février 2020 – env. 25 CHF / 21 € par personne pour y manger sur place le midi; formule brunch à 45 CHF / 40 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*