Billets culinaires

Le Boteco (Genève)

Spécialisé dans les tartares et « petiscos » (tapas à la brésilienne), ce bistrot est une sympathique adresse dotée du label « Fait Maison » située à deux pas de l’Hôpital.

Donnant sur une cuisine ouverte, la salle est cosy, avec un esprit quelque peu « jungle » sur les murs et des tables en bois foncé. L’ambiance est à la cool, sur léger fond musical bien choisi, et le service chaleureux. La fondatrice du lieu et cheffe, Monica Barros, passe d’ailleurs discuter avec les clients en fin de repas.

A midi, la carte se concentre sur 3 suggestions de la semaine, 3 burgers, 3 salades et…16 tartares différents!

Les versions boeuf/poisson/végétarienne de 180g sont respectivement à 33 CHF/ 29 CHF / 26 CHF,  et sont accompagnées d’une salade de mesclun, frites « du terroir » mais pas maison (avec la mayonnaise et les sauces, c’est le seul composant de la carte qui ne répond pas aux critères du label « Fait maison ») et d’ex-cel-lents toasts dodus de la boulangerie Philippe Taillé qu’on retrouve à Carouge, Cologny, Florissanz, Montchoisy, Onex et Puplinge.

Le soir, en plus de l’offre de midi on peut y goûter 16 petiscos différents (entre 8 et 15 CHF), 2 spécialités carnivores brésiliennes ainsi que 4 « tartares d’exception » supplémentaires. Un choix de 20 tartares, c’est plutôt pas mal! En plus, les propositions sont créatives et originales.

On n’est pas spécialiste de ce plat, la seule autre adresse qu’on ait testée étant Tartares & Co, également très sympa.

Pour en revenir aux assiettes colorés du Boteco, un soir, on y a partagé:

  • « pastel» de fromage et tomate (9 CHF), soit 6 ravioles farcies avec du fromage crémeux et des tomates. Délicieusement frites, elles étaient crousti-crémeuses, très sympa. Une version à la viande hachée de boeuf existe également.
  • « pão de queijo» (9 CHF), soit 8 petites boules de pain à la farine de manioc et fromage. Jolies cousines des gougères françaises (choux salés au fromage), elles sont plus denses à l’intérieur donc assez roboratives.
  • du manioc frit, servi avec une mayonnaise à l’ail et citron vert (14 CHF). Généreuse assiette de grosses frites bien crousti-moelleuses que venait rafraichir la pimpante mayonnaise, ce petisco a été notre préféré de tout le repas. Mention spéciale pour les fins filaments d’oignon frit qui parsemaient le plat, juste ex-cel-lents.
  • le petisco du moment (11 CHF): « escondidinho » de carne seca (11 CHF), soit un parmentier de viande de boeuf (salée, séchée et effilochée), de fromage frais et de manioc.
  • « empadinha » aux crevettes » (9 CHF), soit un duo de mini-tourtes à la pâte plutôt friable et au goût prononcé de fruits de mer, pas notre coup de coeur
  • « coxinha » de poulet (14 CHF), soit 6 jolies croquettes farçies avec du poulet aux épices brésilienne, en forme de cône aux lignes adoucies. Panure parfaite, intérieur à peu sec à notre goût, l’effiloché de poulet n’ayant pas vraiment de liant.
  • « linguiça calabresa » flambée à la cachaça (12 CHF), soit des tranches gourmandes (et grassouillettes, forcément) de saucisse sautées avec des oignons confits. Très goûtues, très bonnes.
  • en version 80g à partager (16 CHF), le tartare de boeuf « poivré »: échalotes, cubes de pomme, fijes lamelles de lard croustillant et mousse au poivre vert. Original, avec de la viande de boeuf coupée par la boucherie du Palais. Les toasts dodus passaient fort bien avec le joli beurre salé aux herbes.
  • de l’ananas grillé (12 CHF), simple et efficace, servi avec un sirop aux épices et une boule de glace vanille. De tête, les autres desserts étaient plutôt classiques également (moelleux au chocolat, crème brûlée tonka, mousse chocolat-piment d’espelette).

On avoue, on était carrément repu en sortant (face à un tel choix de petiscos, les yeux étaient un peu plus gros que e ventre…). Sinon, on aurait pu prendre les gambas à l’ail et citron vert, les accras de poisson ou les ravioles frites de boeuf qui nous faisaient de l’oeil.

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester d’autres petiscos et d’autres tartares avec des fans de cette spécialité car le choix est vraiment intéressant.

Note subjective: 15/20


Le Boteco
12, rue Micheli-du-Crest
1205 Genève
Suisse
+41 22 328 09 09
www.leboteco.ch
Instagram: @leboteco
Facebook: @leboteco

Visite: jeudi 5 mars 2020 – 19h – env. 70 CHF / 62 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*