Billets culinaires

Gîte de La Léchère (La Fouly – Val Ferret)

Sur le trajet du tour du Mont-Blanc (TMB pour les intimes), ce très sympathique gîte est une halte très accueillante (et passablement fromagère!) avec une belle vue sur le Val Ferret. Cerise sur le gâteau: le service, prévenant et enjoué, est juste adorable.

Situé à une petite heure de marche facile de La Fouly, l’adresse est composée d’un restaurant au rez et de dortoirs d’une trentaine de lits au total. Pas de chichis dans la déco, on est dans un chalet d’alpage tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Et c’est aussi ça le charme de l’endroit, avec sa grande et belle terrasse bénéficiant d’une vue panoramique sur le val. 

Un midi en terrasse, on y a goûté:

  • une soupe frite (17 CHF), une spécialité locale au nom intrigant. Il s’agit d’une sorte de pain de seigle maison cuit au «  four banal » en mode pain perdu, agrémenté de bouillon de légumes, d’un peu de légumes, d’oignons caramélisés et de fromage à raclette gratiné. C’était bien bon et ça nourrit son homme, c’est le moins que l’on puisse dire! A l’époque, les fournées de pain de seigle « frais » n’étaient pas fréquentes, entre 5 et 6 par an faites dans le four de Sembrancher (manger du pain frais était donc une fête).
  • un rösti classique agrémenté de jambon cuit, tomates fraiches et fromage raclette gratiné (22 CHF), très équilibré au niveau de ses textures avec une base de pommes de terre crousti-moelleuse sans être trop grassouillette (entendons-nous bien: ce n’était évidemment pas un plat « léger », mais le fond ne baignait pas dans l’huile). On n’aurait pas dit non à un gratinage un peu plus soutenu, mais c’est un détail car le tout était vraiment bon. Surtout les tomates qui donnaient un semblant de bonne conscience…
  • une part de tarte de pommes du jour (5 CHF), très bonne, parfumée à la cannelle.
  • et petit détail sympa: ils servent des mini-bugnes maison avec les cafés/thés

Tous les autres plats qu’on a vu passer avaient l’air délicieux, que ce soit les fondues (qui semblaient bien crémeuses), le rösti valaisan (un rösti nature gratiné à la raclette, entouré tel un disque solaire par des rouleaux de viande séchée/jambon cru/lard/fromage, la raclette ou encore l’assiette valaisanne (26 CHF). 

Une jolie adresse du Val Ferret à garder en tête, donc.

Est-ce qu’on y retournera? Volontiers pour tester la fondue ou le burger à la viande d’Hérens qui avaient l’air fameux.

Note subjective: 17/20

Gîte de La Léchère
La Léchère
2 Dessous
1944 La Fouly
Suisse
+41 27 783 30 64  (été) et +41 79 664 97 21 (hiver)
https://lalechere.ch
Facebook: @Lalecheregite

Visite: dimanche 14 juin 2020 – 13h – env. 30 CHF / 28 € par personne

Post Précédent Post Suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre

*